BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm

Les mois sacrés sont au nombre de quatre : Rajab, Dhoul-Qa’dah, Dhoul-Hijjah et Mouharram. Il y a un mois isolé qui est Rajab, et les autres mois qui se suivent qui sont Dhoul-Qa’da, Dhoul Hijjah et Mouharram. Ce qui l’en apparait est qu’ils sont nommés sacrés par le fait qu’Allāh y a interdit les combats entre les gens. C’est pourquoi ils sont nommés “interdits, sacrés”.

Comme Allāh le dit : « Le nombre de mois, auprès d’Allah, est de douze [mois], dans la prescription d’Allāh, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d’entre eux sont sacrés » [1], et Il dit : « Ils t’interrogent sur le fait de faire la guerre pendant les mois sacrés. Dis : « Y combattre est un péché grave » [2]. Cela prouve qu’y sont interdits les combats, ceci par miséricorde envers Ses serviteurs, pour qu’ils puissent voyager, faire le Hajj et la ‘Omra.

Les savants divergent sur : est-ce que l’interdiction du combat en ces moments demeure ou elle a été abrogée ? Il y a deux avis : la majorité voit que c’est abrogé, et que l’interdiction de combattre est levée. L’autre avis : elle est maintenue est n’est pas abrogée, l’interdiction demeure et n’est pas levée, et ceci est le dire apparent parmi les preuves parvenues. [3]


[1] Coran, 9/36
[2] Coran, 2/217
[3] Majmou’ Fatâwa de SHeikh ibn BâZ 18/433

1 Shares:
Vous aimerez aussi ces articles :