BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm

Que dire de ceux qui prétendent que cette communauté ne peut pas tomber dans le polythéisme, parce qu’elle dit qu’il n’y a pas de divinité qui ne mérite l’adoration si ce n’est Allâh, et que Muhammad est l’Envoyé d’Allâh ?

Le fait de prononcer les deux attestations de foi ne protège pas le musulman de tomber dans le polythéisme. Bien au contraire, il a été mentionné une mise en garde rude à l’égard des musulmans contre le polythéisme. Comme Allâh ﷻ le dit : « …Accomplissez la Salât et ne soyez pas parmi les associateurs. » [1] Allâh ﷻ a plébiscité les croyants qui n’associent aucune divinité dans leur adoration. Il dit : « …Qui croient aux versets de leur Seigneur, qui n’associent rien à leur Seigneur. » [2] Certes notre Seigneur ﷻ S’est adressé à son Prophète (ﷺ) : « En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : « Si tu donnes des associés à Allâh, ton œuvre sera certes vaine ; et tu seras très certainement du nombre des perdants. Tout au contraire, adore Allâh seul et sois du nombre des reconnaissants ». »  [3]

Cela indique que les musulmans sont exposés au fait de tomber dans le polythéisme, et qu’ils doivent s’en protéger, s’en éloigner et en prendre garde. Il y a des mises en garde prononcées de la langue de l’Envoyé d’Allâh (ﷺ) aux musulmans, à l’égard du polythéisme et du fait de s’en écarter. De cela, il y a ce qui a été rapporté par Aboû Houreirah (radhiALLÂH ‘anhou), que le Prophète (ﷺ) a dit : « Écartez-vous des sept qui mènent à la perdition ! ». Ils ont dit : « Quelles sont ces choses ? » Le Prophète (ﷺ) a dit : « L’association à Allâh… » [4] Il a été rapporté de Aboû Houreirah (radhiALLÂH ‘anhou) : j’ai entendu l’Envoyé d’Allâh (ﷺ) dire : « Je suis tellement auto-suffisant que Je n’ai aucunement besoin d’un associé. Ainsi, celui qui agit pour la cause d’un autre en même temps que pour la Mienne, Je lui renierai son action par celui avec il m’a associé. » Rapporté par Mouslim. Et d’autres hadîth dans ce sens sont nombreux indiquant que le fait de prononcer les deux attestations de foi, ne protège pas le musulman de tomber dans le polythéisme. [5]


[1] Coran, 30/31
[2] Coran, 23/58-59
[3] Coran, 39/65-66
[4] Rapporté par El-Boukhârî et Mouslim
[5] Fatâwa wa Rassâ-îl Moukhtârah du SHeikh Muhammad Es-Sabîl, p.146-147
0 Shares:
5 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi ces articles :