Le chemin des anciens pieux

Le chemin des anciens pieux

Accueil > Leçon Bénéfique > Certes certains sont morts, mais ils vivent encore parmi les (...)

Certes certains sont morts, mais ils vivent encore parmi les gens...

L’imām Ibn El-Djawzī (RahimahouALLĀH)

dimanche 5 juillet 2020, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi Er-Rahmānī Er-Rahīm

L’homme doit connaître la noblesse de l’époque qu’il vit et la valeur du temps qui lui est accordé, ainsi il ne doit rien en perdre en ce qui n’est pas un acte d’adoration, et il doit donner préférence à ce qui est de meilleur en paroles et en actes. Son intention de faire le bien doit être permanente. Ainsi, un groupe des anciens pieux tiraient profit de chaque instant. On rapporte qu’un homme dit à ‘Amr Ibn ‘Abd Qays : « Parle-moi » Il répondit : « Interrompe alors la course du soleil ! (que je puisse parler) » Ibn Thâbit El-Bournânî a dit : « Je suis allé trouver mon père lors de son agonie pour lui faire répéter l’attestation de foi (El-Talqîn) et il me dit : Ô mon enfant ! Laisse-moi car je suis à mon sixième wird (série de formules de rappel). » Des gens entrèrent chez un pieux prédécesseur qui était sur le point de mourir, et il accomplissait la prière. On l’interrogea sur cela et il dit : « À cet instant, mon livre se referme. »

Si l’homme sait, même s’il a accompli déjà beaucoup d’effort, que la mort va le couper de toute action, il accomplit dans le temps qui lui reste à vivre des actes dont la récompense perdurera après sa mort. S’il possède des biens en ce bas monde, il fera un don, plantera un arbre, creusera un puits, et tâchera d’avoir une descendance qui mentionnera Allâh après lui, et qu’ainsi il en obtienne la récompense. Ou encore, il écrira un livre dans le domaine de la science, car l’ouvrage que la savant écrit est son descendant pour l’éternité. Il doit œuvrer dans le bien et le connaître, ainsi, ses actes seront transmis comme des exemples pour autrui. Et celui qui agit ainsi ne meurt pas. Certes certains sont morts, mais ils vivent encore parmi les gens. [1]

Notes

[1Sayd El-Khātir de Ibn Djawzī, p.63

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2020 © MANHAJULHAQQ PUBLICATIONS • TOUT DROIT RÉSERVÉS