Le chemin des anciens pieux

Le chemin des anciens pieux

Accueil > Leçon Bénéfique

Leçon Bénéfique

Dernier ajout : 8 juillet.

Les leçons bénéfiques de nos pieux prédécesseurs et savants de l’Islâm.

Articles de cette rubrique

  • « Creuse-moi ici une tombe ! »

    8 juillet, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm
    Ibn Nâcir Ed-Dîn a dit : SHeikh Zayd Ed-Dîn Ibn Rajab (El-Hanbalî) est venu à moi quelques jours avant sa mort. Et il me dit : « Creuse-moi ici une tombe ! » Et il m’indiqua un endroit où il souhaitait cela. Je me suis donc mis à creuser pour lui cette tombe, et ensuite, après avoir terminé, il est descendu dedans s’y installer. Je me suis étonné de cela de sa part. Et il me dit : « Celle-ci est très bien ! » Par ALLÂH ! quelques jours après il mourut et je l’ai enterré dans (...)

  • Certes certains sont morts, mais ils vivent encore parmi les gens...

    5 juillet, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmānī Er-Rahīm
    L’homme doit connaître la noblesse de l’époque qu’il vit et la valeur du temps qui lui est accordé, ainsi il ne doit rien en perdre en ce qui n’est pas un acte d’adoration, et il doit donner préférence à ce qui est de meilleur en paroles et en actes. Son intention de faire le bien doit être permanente. Ainsi, un groupe des anciens pieux tiraient profit de chaque instant. On rapporte qu’un homme dit à ‘Amr Ibn ‘Abd Qays : « Parle-moi » Il répondit : « Interrompe alors la (...)

  • La mise à l’épreuve

    29 juin, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm
    Ainsi, lorsque des prophètes leur sont envoyés, les gens adoptent deux attitudes : soit ils disent : « Nous croyons », soit ils ne le disent pas et continuent à commettre leurs méfaits. Ceux qui disent : « Nous croyons » sont alors éprouvés et testés par Allâh ﷻ de façon continuelle afin de distinguer le véridique du menteur. Quant à ceux qui ne disent pas : « Nous croyons », et qu’ils ne pensent pas échapper au Seigneur en se prévalant de leurs expériences, car personne ne (...)

  • Ce bas monde est une demeure de transition et non une demeure de séjour

    31 décembre 2019, par Ismaïl Ibn Hâdî

    Ibn Abî Ed-Dounia rapporte que El-Hassan El-Basrî a envoyé une lettre à Oumar Ibn ‘Abdel-‘Azîz dans laquelle il lui dit :
    Ce bas monde est une demeure de transition et non une demeure de séjour. Âdam y est descendu à titre de punition. Prend garde à lui Ô Émir des croyants. Les provisions que l’on pourrait en prendre est de s’en détourner carrément, sa richesse est une pauvreté, à chaque instant il tue quelqu’un. Il avilit celui qui l’honore et appauvrit celui qui amasse ses biens. Il est comme le poison (...)

  • La cause des soucis et des angoisses

    28 décembre 2019, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm
    J’ai constaté que la cause des soucis et angoisses était le fait de se détourner d’ALLÂH – Ta’âla – et de se tourner vers ce bas monde. Mais chaque fois qu’on en manque une chose, cela provoque un souci. Quant à celui auquel on a accordé la connaissance d’ALLÂH – Ta’âla, il est serein, car il se satisfait du décret divin et ainsi, quoiqu’on lui décrète, il s’en satisfait. S’il invoque et qu’on ne l’exauce pas, aucune opposition s’agite en son cœur, car il est un sujet administré, (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 75

breves

0 | 5 | 10 | 15

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2020 © MANHAJULHAQQ PUBLICATIONS • TOUT DROIT RÉSERVÉS