Manhajulhaqq.com

Accueil > Leçon Bénéfique

Leçon Bénéfique

Dernier ajout : 17 avril.

Les leçons bénéfiques de nos pieux prédécesseurs et savants de l’Islâm.

 

Articles de cette rubrique

  • Les anciens pieux en voyage avec leurs compagnons

    Ibn Rajab al-Hanbalî (rahimahullâh)

    17 avril, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar)-Rahmâni ar-Rahîm
    Beaucoup des anciens pieux prédécesseurs formulaient à leurs compagnons de voyage la condition de se mettre à leur service pour se faire récompenser (par Allâh). Parmi lesdits compagnons figuraient ‘Âmer Ibn ‘Abd-Qays, ‘Amr Ibn ‘Outba Ibn Farqad, connus pour leur grande dévotion. De même, Ibrâhîm Ibn al-Adham formulait à l’endroit de ses compagnons de voyage la condition de se mettre à leur service et d’être leur muezzin.
    Un homme pieux qui accompagnait ses frères au cours (...)
  • Serviteurs d’Allâh ! Réfléchissez au devenir de vos prédécesseurs

    L’imâm adh-Dhahabî (rahimahullâh)

    11 février, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Serviteurs d’Allâh ! Réfléchissez au devenir de vos prédécesseurs, avant que n’arrive votre échéance. Examinez avec perspicacité, vos affaires, avant d’entrer dans votre tombe. Préparez-vous au départ, avant que ne passe le moment de votre déménagement. Où sont partis les amis et les frères ? Où sont partis les grands bâtisseurs : ils ont quitté les patries, et les tombes ont déchiré leur linceul. Leur avertisseur s’adresse à ceux qui sont savants : « Tout ce qui est sur elle (...)
  • La piété (at-Taqwa) réelle en Islâm

    Ibn Rajab al-Hanbalî (rahimahullâh)

    28 octobre 2017, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Abû ad-Dardâ (radhiallâhu ‘anhu) a dit : « La crainte parfaite consiste en ce que l’adorateur craigne Allâh, même à la mesure du poids d’un atome, jusqu’à ce qu’il sacrifie ce qu’il est sûr d’être licite, par peur qu’il ne soit illicite et ce, pour mettre une barrière entre lui et l’illicite. » Al-Hassan a dit : « Ceux qui craignent Allâh, le sont tellement qu’ils ont abandonné beaucoup de choses licites, pour éviter de tomber dans l’illicite. » Al-Thawrî a dit : « Ils n’ont été nommés (...)
  • Les bonnes actions font apparaitre la droiture

    Ibn al-Qayyîm al-Djawziyyah (rahimahullâh)

    9 octobre 2017, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Il est rappelé à plusieurs reprises dans le Qor’ân que les actes accomplis par le cœur et le corps sont autant de causes de droiture ou d’égarement. Ainsi, certains actes issus du cœur ou pratiqués par le corps engendrent plus de droiture ou de plus d’égarement pour leur auteur, de la même manière qu’une cause engendre sa conséquence, ou qu’une action engendre une réaction.
    Les bonnes actions font apparaitre la droiture. Plus on les pratique, plus notre droiture augmente. Les (...)
  • Le rappel d’Allâh par la langue dans tous les domaines…

    SHeikh Souleimân ar-Rouheilî (qu’Allâh le préserve)

    20 septembre 2017, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah (rahimahullâh) a dit : « En outre, il faut se rendre compte que tout ce que la langue exprime ou le cœur imagine peut être un moyen de se rapprocher d’Allâh, comme la recherche de la science ou l’enseignement, enjoignant ce qui est convenable et interdisant ce qui est blâmable, est une forme de rappel d’Allâh [Dhikr]. Par conséquent, le fait d’apprendre la science bénéfique après l’accomplissement des tâches obligatoires, ou le fait de se (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | ... | 55

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2018©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.