Manhajulhaqq.com

Accueil > Science du Coran

Science du Coran

Dernier ajout : 9 avril.

Commentaires et explications des savants de la Sounnah sur la Parole d’Allâh et les sciences du Coran.

 

Articles de cette rubrique

  • La récitation du Coran de manière incorrecte

    SHeikh Sâlih Âl-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

    8 avril, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Ceci fait partie des manquements en apparence. Le droit du Coran est qu’il soit lu correctement sans aberration, que le musulman cherche à améliorer sa récitation et les règles de récitation. Allâh – ta’ala– dit : « Récite le Coran, lentement et clairement. »
    Et Il dit : « Quand donc Nous le récitons, suis sa récitation. »
    Sa signification, est qu’il faut que la récitation soit en fonction de la langue arabe, avec clarté et sans distorsion. Sur cette même ligne, il y a la (...)
  • Quand a débuté le commentaire du Qor’ân dans l’histoire ? Et de quelle manière ?

    SHeikh Sâlih Âl-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

    1er janvier, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Quand a débuté le commentaire du Qor’ân et de quelle manière ?
    Le terme « Tafsîr » fait référence à l’exégèse du Qor’ân. Il n’y a pas de doute sur le fait que le commentaire a débuté après la révélation du Qor’ân. Le Qor’ân a été révélé, et Allâh l’a révélé en langue arabe claire, dans le sens où il a été révélé en cette langue pour être compris : « Et vers toi, Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu exposes clairement aux gens » Les Compagnons étaient des gens qui comprenaient l’arabe (...)
  • Se réunir pour la lecture du Qor’ân

    SHeikh Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân (qu’Allâh le préserve)

    13 août 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar_Rahîm
    Le fait de se réunir pour la lecture du Qor’ân est un acte recommandé. Le récitateur, d’une belle voix, récite d’une belle récitation devant l’assise présente, à l’exemple de la récitation de Abû Moûssâ que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) écoutait réciter, et dont il a fait l’éloge. Sur cette manière de faire, il n’y a pas de mal.
    Mais le fait de réunir les gens pour une récitation innovée sous forme rythmée, chantée ou de la manière à laquelle s’adonnent les innovateurs et (...)
  • L’exhortation par le Coran

    SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

    23 juillet 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    L’exhortation en Islâm est le rappel des règles législatives associées aux mises en garde et aux bienfaits. C’est-à-dire que tu dises par exemple : il est obligatoire que tu fasses ceci ou cela, crains Allâh et applique les obligations d’Allâh à ton égard et ainsi de suite.
    La plus grande des exhortations est le Livre d’Allâh – ‘Azza wa Djal. Certes Allâh dit : « Ô gens ! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide (...)
  • Tenir le Qor’ân et le lire dans la prière ?

    SHeikh Sâlih Âl-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

    30 juin 2016, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Est-il permis de tenir et lire le Qor’ân dans la prière obligatoire ?
    Non, cela n’est pas permis dans la prière obligatoire. Qui est celui qui tient le Qor’ân ? Tu m’informes qu’il le porte dans la prière obligatoire. Ce n’est alors pas permis dans la prière obligatoire. Pour ce qui est de prendre le Qor’ân dans la prière, il a été rapporté des anciens pieux prédécesseurs qu’ils le faisaient dans les prières surérogatoires. Mais de le faire dans la prière, cela ne constitue pas une (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2016©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.