Le chemin des anciens pieux

Le chemin des anciens pieux
 

La sincérité dans la recherche de la science consiste à ne vouer les choses que pour la Face d’Allâh - ’Azza wa Djal, et non au bénéfice d’un quelconque avantage ou bien de ce bas-monde. L’intention de base doit-être de vouloir lever en soi l’ignorance que l’on a des choses. On a posé la question à l’imâm Ahmad (rahimahullâh) en ces termes : « Qu’est-ce que la sincérité dans la science ? » Il répondit : « C’est d’avoir l’intention de lever l’ignorance qui est en toi. »

Le fait de prêcher pour Allâh – Djalla wa ‘Ala – n’est pas un acte ordinaire. Celui-ci constitue le meilleur des actes d’adoration, car l’ensemble des Gens de science considère que c’est le meilleur des actes d’adoration. Parmi ses bienfaits, il y a le fait que cela est considéré comme une lutte sur la Voie d’Allâh. Allâh – Ta’âla – dit : « N’obéis donc pas aux infidèles ; et avec ceci » c’est-à-dire le Qor’ân « lutte contre eux vigoureusement. » Le combat par le Qor’ân, c’est-à-dire prêcher pour Allâh avec le Qor’ân et la Sounnah, c’est ce qu’explique le Qor’ân. (SHeikh Sâlih Âl-SHeikh)



  • Crains Allâh et résigne-toi !

    14 janvier 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Anas Ibn Mâlik (radhiallâhu ’anhu) rapport que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) passa près d’une femme qui pleurait sur une tombe. Il dit : « Crains Allâh et résigne-toi. »
    Par le titre : « Le fait de se rendre sur les tombes » al-Boukhârî veut dire que cela permis ; il n’énonce cependant pas cette prescription explicitement, car les avis sont partagés à son sujet, comme nous allons le voir.
    Il semble que le classificateur n’ait pu authentifier selon sa norme les (...)

  • De la participation des femmes au Djihâd

    14 janvier 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Anas (radhiallâhu ’anhu) rapporte : « Le Jour de Ouhoud, les Musulmans prirent la fuite, abandonnant le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam)...J’ai vu ’Aisha Bint Abî Bakr et Oumm Soulaym : elles avaient retroussé leurs jupes, et je voyais les bracelets de leurs chevilles. Elles sautaient, portant des outres, qu’elles vidaient dans les bouches des Musulmans ; puis elles retournaient les remplir, et revenaient les vider encore dans les bouches des Musulmans... »
    Je (...)

  • Ecarte-toi des ennemis des gens du Livre d’Allâh et de la Sounnah de Son Messager

    8 janvier 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Ecarte-toi des ennemis des gens du Livre d’Allâh et de la Sounnah de Son Messager
    Ecarte-toi des ennemis des gens du Livre [al-Qor’ân] et la Sounnah afin que tu ne sois pas infecté par leur perdition. Méfie-toi de deux ennemis qui ont fait périr [en égarement] la plupart des créatures : Celui qui, par ses suspicions et mensonges, les a éloignés du sentier d’Allâh - Subhânahu wa ta’âla.
    Et : Celui qui a été épris [et trompé] par sa vie d’ici-bas et par son pouvoir.
    Celui (...)

  • Les règles concernant la purification et la prière du malade

    3 janvier 2003

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    « LA PURIFICATION DU MALADE »
    Il est obligatoire pour le malade de se purifier avec de L’EAU. Ainsi, il doit faire ses ablutions pour les impuretés mineures [urine, fèces, pus, etc.] et « le ghousl » [bain rituel] pour les impuretés majeures [menstrues, rapport sexuel...]. S’il est « INCAPABLE » de se purifier avec de l’eau à cause de l’impossibilité de bouger ou la peur d’empirer sa condition, ou de retarder sa guérison, dans ce cas, il fait « at-tayyamoum » [purification (...)

  • L’avis concernant les actes du Prophète

    3 janvier 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Si l’intention d’accomplir une bonne oeuvre n’apparaît pas [dans l’acte du Prophète - sallallahu ’alayhi wa sallam], mais qu’il s’agit d’un acte nu, inconditionné [dont on ne connaît pas le statut par rapport au Prophète -sallallahu ’alayhi wa sallam], les opinions divergent sur notre position par rapport à cet acte :
    première opinion :
    Cet acte est obligatoire pour nous...[ach-Chawkânî rejette cette opinion en disant :]...L’imitation signifie accomplir des actes semblables (...)

0 | ... | 855 | 860 | 865 | 870 | 875 | 880 | 885 | 890 | 895 | 900

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS