Le chemin des anciens pieux

Le chemin des anciens pieux

Le chemin des anciens pieux
 

La sincérité dans la recherche de la science consiste à ne vouer les choses que pour la Face d’Allâh - ’Azza wa Djal, et non au bénéfice d’un quelconque avantage ou bien de ce bas-monde. L’intention de base doit-être de vouloir lever en soi l’ignorance que l’on a des choses. On a posé la question à l’imâm Ahmad (rahimahullâh) en ces termes : « Qu’est-ce que la sincérité dans la science ? » Il répondit : « C’est d’avoir l’intention de lever l’ignorance qui est en toi. »

Le fait de prêcher pour Allâh – Djalla wa ‘Ala – n’est pas un acte ordinaire. Celui-ci constitue le meilleur des actes d’adoration, car l’ensemble des Gens de science considère que c’est le meilleur des actes d’adoration. Parmi ses bienfaits, il y a le fait que cela est considéré comme une lutte sur la Voie d’Allâh. Allâh – Ta’âla – dit : « N’obéis donc pas aux infidèles ; et avec ceci » c’est-à-dire le Qor’ân « lutte contre eux vigoureusement. » Le combat par le Qor’ân, c’est-à-dire prêcher pour Allâh avec le Qor’ân et la Sounnah, c’est ce qu’explique le Qor’ân. (SHeikh Sâlih Âl-SHeikh)



  • Le temps est trop précieux pour en perdre un seul instant

    4 octobre, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmânî Er-Rahîm
    Un pieux prédécesseur recommanda à ses compagnons : « En sortant de chez moi, séparez-vous, il se peut que l’un de vous récite le Coran en chemin, alors que si vous restez ensemble, vous discuterez. » Sache que le temps est trop précieux pour en perdre un seul instant, ainsi il est rapporté que le Messager d’Allâh (ﷺ) a dit : « Celui qui dit : Gloire et Louange à Allâh l’Immense, on lui plante pour cela un palmier au Paradis. » Alors combien sont nombreuses les heures pendant (...)

  • Prier sur le Prophète (ﷺ)

    11 juillet, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm
    Parmi les particularités du vendredi est qu’il faut multiplier les prières (invocations) sur le Prophète (ﷺ), et il n’y a pas de doute que le Prophète est la créature la plus immense ayant un droit sur nous. Son droit sur nous et plus grandiose que notre âme sur notre propre personne. Sur cette base, il nous est obligatoire de devancer notre amour à son égard plus que sur notre propre amour, celui de nos enfants, de nos pères, de nos mères, de nos épouses, et sur toutes (...)

  • « Creuse-moi ici une tombe ! »

    8 juillet, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm
    Ibn Nâcir Ed-Dîn a dit : SHeikh Zayd Ed-Dîn Ibn Rajab (El-Hanbalî) est venu à moi quelques jours avant sa mort. Et il me dit : « Creuse-moi ici une tombe ! » Et il m’indiqua un endroit où il souhaitait cela. Je me suis donc mis à creuser pour lui cette tombe, et ensuite, après avoir terminé, il est descendu dedans s’y installer. Je me suis étonné de cela de sa part. Et il me dit : « Celle-ci est très bien ! » Par ALLÂH ! quelques jours après il mourut et je l’ai enterré dans (...)

  • Le bienfait de la piété

    6 juillet, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmânî Er-Rahîm
    ‘AbdouALLÂH Ibn ‘Awn dit a un homme en lui faisant ses adieux : « Crains ALLÂH, car celui qui craint ALLÂH ne se sent jamais seul. » Zayd Ibn Aslam aimait à dire : « Celui qui craint ALLÂH, les gens l’aimeront, même à contrecœur. » Soufyân El-Thawrî dit à ‘Amr Abî Dhi’b : « Si tu crains ALLÂH, Il te protégera des gens, et si tu crains les gens, ils ne pourront rien pour toi face à ALLÂH. »
    Le Prophète Souleymân Ibn Dâwoûd a dit : « On nous a accordé de ce que l’on donne aux gens et de (...)

  • Certes certains sont morts, mais ils vivent encore parmi les gens...

    5 juillet, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmānī Er-Rahīm
    L’homme doit connaître la noblesse de l’époque qu’il vit et la valeur du temps qui lui est accordé, ainsi il ne doit rien en perdre en ce qui n’est pas un acte d’adoration, et il doit donner préférence à ce qui est de meilleur en paroles et en actes. Son intention de faire le bien doit être permanente. Ainsi, un groupe des anciens pieux tiraient profit de chaque instant. On rapporte qu’un homme dit à ‘Amr Ibn ‘Abd Qays : « Parle-moi » Il répondit : « Interrompe alors la (...)

  • La mise à l’épreuve

    29 juin, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm
    Ainsi, lorsque des prophètes leur sont envoyés, les gens adoptent deux attitudes : soit ils disent : « Nous croyons », soit ils ne le disent pas et continuent à commettre leurs méfaits. Ceux qui disent : « Nous croyons » sont alors éprouvés et testés par Allâh ﷻ de façon continuelle afin de distinguer le véridique du menteur. Quant à ceux qui ne disent pas : « Nous croyons », et qu’ils ne pensent pas échapper au Seigneur en se prévalant de leurs expériences, car personne ne (...)

  • Aujourd’hui j’ai parachevé pour vous votre religion

    17 juin, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLEhi Er-Rahmâni Er-Rahîm
    « Aujourd’hui j’ai parachevé pour vous votre religion, j’ai complété mon bienfait sur vous et j’ai agrée pour vous l’Islâm comme religion ». [1]
    Il s’agit là du plus grand bienfait d’Allâh a accordé à cette communauté, dans la mesure où Il lui a perfectionné sa religion de façon à ce qu’elle n’aura plus besoin d’une autre religion ni d’un autre prophète en dehors de son Prophète. C’est pour cela qu’Allâh a fait de lui le dernier des Prophètes et l’a envoyé aux hommes et aux djinns. Par (...)

  • « La nécessité lève les interdits. »

    30 mai, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm
    Je souhaiterais l’explication de cette expression : « La nécessité lève les interdits. » ?
    Le sens de cette expression est que la personne, lorsqu’elle est contrainte à faire une chose interdite pour parer à une nécessité, alors cette chose à la base interdite lui devient permise. Par exemple, si un homme se trouve affamé et qu’il n’y a en sa présence qu’une bête morte (maytah) à consommer pour se nourrir, s’il la mange il sera sauf, et s’il n’en mange pas, il mourra de faim. (...)

  • « Hâtez-vous vers le pardon de votre Seigneur, et un Paradis aussi vaste que les cieux et la terre, préparé pour les pieux. »

    10 mai, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm
    Allâh - Ta’âla - dit : « Hâtez-vous vers le pardon de votre Seigneur, et un Paradis aussi vaste que les cieux et la terre, préparé pour les pieux. » (3/133)
    Dans la parole : « Hâtez-vous vers le pardon... » Dans hâtez-vous vers le pardon, cela signifie que la personne se précipite à la demande de pardon de ses péchés, comme le fait de dire : ”Je demande pardon à Allāh”, “Ō Allāh pardonne-moi”, ”Allâh je te demande de me pardonner” ou ce qui y ressemble. Également le fait de se (...)

  • « Rivalisez donc dans les bonnes œuvres »

    10 mai, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm
    Allâh - Ta’âla - dit : « Rivalisez donc dans les bonnes œuvres » (Coran, 2/148)
    La personne se doit de se hâter aux bonnes œuvres à chaque fois qu’on lui en donne l’occasion de le faire, elle doit en saisir l’occasion. De cela il y a la prière, l’aumône, le jeûne, le grand pèlerinage, la piété à l’égard des parents et le maintien des liens familiaux, et d’autres sujets de bien qu’il convient de maintenir. La personne ne sait pas, dans le cas où elle néglige de le faire, si elle (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 870

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2020 © MANHAJULHAQQ PUBLICATIONS • TOUT DROIT RÉSERVÉS