Manhajulhaqq.com

Accueil > Jurisprudence > La prière > Le trésor de la guidée à travers la sourate « al-Fâtiha »

Le trésor de la guidée à travers la sourate « al-Fâtiha »

Règles et fondements

mardi 10 octobre 2017, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Ibn al-Qayyîm a dit : « La sourate « Al-Fâtiha » comprend de la manière la plus parfaite les plus hauts objectifs. Elle comporte la connaissance de l’Être adoré – ‘Azza wa Djal – par les trois Noms qui sont la source de tous les Noms magnifiques d’Allâh et de Ses attributs de perfection, et ces trois Noms sont : Allâh, Le Seigneur (Rabb), et le Miséricordieux (ar-Rahmân). La sourate est construite sur l’unicité de l’adoration : « C’est Toi [Seul] que nous adorons » l’unicité de la seigneurie, « c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours » et la demande de la guidée. Elle comporte la croyance au Message, l’affirmation de la Résurrection « Maître du Jour de la rétribution » et l’affirmation des prophéties de nombreuses manières. » [1]

Ibn Kathîr a dit : « Quant à la voie droite, elle est la voie claire sans tortuosité. Les exégètes l’ont expliquée de différentes manières, certains ont dit que cela désignait le Livre d’Allâh, d’autres la vérité, ou encore le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam). Et tout cela est juste et se rejoint sur le suivi du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam). » [2]

Ibn Taymiyyah a dit : « Le serviteur a constamment besoin qu’Allâh – ‘Azza wa Djal – le guide vers la voie droite et vers l’objectif de cette invocation qui est d’être sauvé du châtiment, et on ne peut parvenir au succès qu’à travers cette guidée. Celui qui en est privé est soit parmi ceux qui ont encouru la colère d’Allâh, soit parmi les égarés. » [3] Ibn al-Qayyîm a dit : « Puisque la demande de guidée vers la voie droite est le plus éminent des objectifs et que le fait d’y parvenir est le plus noble des dons, Allâh – ‘Azza wa Djal – a enseigné à Ses serviteurs comment le demander, et Il leur a ordonné de faire précéder cela de Ses louanges, éloges et glorifications. » [4]

Notes

[1Madâradj as-Sâlikîn de Ibn al-Qayyîm, 1/48

[2afsîr ul-Qor’ân al-’Adhîm de Ibn Kathîr, 1/138

[3Madjmou’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 14/37

[4Madâradj as-Sâlikîn de Ibn al-Qayyîm, 1/72

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.