Manhajulhaqq.com

Accueil > Jurisprudence > La prière > La prière du vendredi > La glorification d’Allâh et l’adoration le jour du vendredi

La glorification d’Allâh et l’adoration le jour du vendredi

Ibn al-Qayyîm al-Djawziyyah (rahimahullâh)

vendredi 22 septembre 2017, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) consacrait le jour du vendredi à des glorifications et des actes d’adoration propres à ce jour uniquement. Les savants divergent sur le point suivant : « Lequel d’entre le jour du vendredi et le jour de ‘Ârafa est le meilleur ? » Deux avis se dégagent principalement des adeptes de ach-Châfi’î. [1]

Réciter la sourate « al-Kahf » [la Caverne] en ce jour est une particularité. On rapporte que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Quiconque récite la sourate de la Caverne le vendredi recevra une lumière qui jaillira de ses pieds pour se répandre vers les horizons célestes et l’illuminera au jour de la Résurrection. Et il lui sera pardonné (des péchés commis) entre deux vendredis. » Rapporté par Sa’îd Ibn Mansoûr d’après un dire de Sa’îd al-Khoudrî avec des propos similaires. [2]

Parmi ses particularités, c’est un jour de fête qui se renouvelle chaque semaine. Dans son Sounan, Abû ‘Abdullâh Ibn Mâdja mentionne que l’Envoyé d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Certes, le vendredi est le meilleur des jours, le plus important auprès d’Allâh. Il est auprès d’Allâh plus important que le jour du sacrifice et le jour de la rupture du jeûne du Ramadhân. Cinq choses s’y sont déroulées : Allâh y a créé Âdam, y a saisi son âme, y a placé une heure pendant laquelle Il ne refuse rien au fidèle qui Le sollicite, à moins qu’il ne s’agisse d’un interdit, l’heure de la fin du monde y sonnera et il n’y a ni ange rapproché, ni ciel, ni terre, ni vent, ni montagne, ni mer qui ne redoute le vendredi. » [3] [4]

Notes

[1Zâd ul-Ma’âd fî hadî kheyr al-’Ibâd de Ibn al-Qayyîm, p.152

[2Authentifié par SHeikh al-Albânî dans at-Taghrîb

[3Authentifié par SHeikh al-Albânî dans Sahîh al-Djâmi’

[4Zâd ul-Ma’âd fî hadî kheyr al-’Ibâd de Ibn al-Qayyîm, p.153

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2017©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.