Manhajulhaqq.com

Accueil > Voie et Méthodologie > La Voie Salafî > Les fondements de la Salafiyyah

Les fondements de la Salafiyyah

SHeikh Muhammad Bâzmoûl (qu’Allâh le préserve)

lundi 27 février 2017, par Ismaïl Ibn Hâdî

Version imprimable de cet article Version imprimable | Enregistrer au format PDF | Copyright

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

L’établissement de la Salafiyyah se fait sur trois fondements principaux :

- Le premier : La sincérité dans l’adoration d’Allâh – Subhânahu wa Ta’âla.
- Le deuxième : Le suivi ferme du groupe uni des musulmans, dans l’écoute et l’obéissance.
- Le troisième fondement : La mise en garde contre les innovations et les innovateurs.

Les preuves qui indiquent ces fondements figurent dans les textes ci-après :

D’après Al-‘Irbâdh Ibn Sâriyah (radhiallâhu ‘anhu), le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) nous a fait une exhortation éloquente qui a fait frémir nos cœurs et qui a fait pleurer nos yeux. Nous avons dit : « Ô messager d’Allâh, c’est comme s’il s’agissait de l’exhortation de celui qui fait ses adieux, donne-nous donc des conseils. » Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Je vous conseille la crainte d’Allâh, d’écouter et d’obéir même si c’est un esclave abyssin qui prend de force le pouvoir sur vous. Et certes celui d’entre vous qui va vivre va assister à beaucoup de divergences, ainsi accrochez-vous à ma Sounnah et à la Sounnah des Califes droits et biens guidés après moi, mordez-y avec vos molaires. ».

D’après Abou Houreirah (radhiallâhu ‘anhu), le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Certes Allâh agrée pour vous trois choses et déteste pour vous trois choses : Il agrée pour vous que vous l’adoriez et que vous ne lui associez rien, que vous vous cramponniez tous au câble d’Allâh, et que vous conseilliez ceux qu’Allâh vous a mis comme gouverneurs. Et il déteste pour vous : les « on dit », le fait de poser trop de questions et le gaspillage d’argent ».

Ces trois fondements sont aussi présents dans le hadîth de Zayd Ibn Thâbit qui a dit : j’ai entendu l’Envoyé d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Qu’Allâh embellisse la face de quiconque ayant entendu ma parole, l’apprend par cœur, l’assimile et la transmet telle quelle ; car peut-être qu’un porteur de connaissance ne serait pas connaisseur lui-même, et peut-être qu’un porteur de connaissance pourrait transmettre celle-ci à quelqu’un qui soit meilleur connaisseur que lui. Il y a trois choses avec lesquelles le cœur de l’individu croyant ne se corrompt pas : vouer sincèrement ses actions à Allâh, conseiller les Chefs des Musulmans et ne pas quitter la Communauté, car leurs invocations les couvrent et les protègent. »

Ces trois qualités réunissent tout ce qui permet d’établir par ce biais la religion des gens et leur vie mondaine. SHeikh al-Islâm Muhammad Ibn ‘Abdel-Wahhâb (rahimahullâh) a dit : « Aucune défaillance ne serait apparue dans la religion des gens, ainsi que dans leur vie mondaine, si ce n’est dû au manquement de ces trois choses. » Il n’y a pas de doute sur le fait que c’est à travers le suivi de la Législation, et la condamnation des innovations et de leurs adeptes. [1]

Notes

[1Ta’rif ul-Khalaf bi-tahqîqati Manhaj is-Salaf – SHeikh Muhammad Bâzmoûl, p.26

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 • 2016©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.