Le chemin des anciens pieux

Accueil > Leçon Bénéfique > Le meilleur plaisir de l’Au-delà

Le meilleur plaisir de l’Au-delà

Ibn El-Qayyîm El-Djawziyyah (rahimahullâh)

dimanche 31 mars 2019, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm

Le meilleur plaisir de l’Au-delà, le plus sublime et le plus éminent de manière absolue est la vue du visage du Seigneur – Ta’âla, et l’écoute de Sa parole comme le prouve le hadîth suivant qui se trouve dans le Sahîh de Mouslim, et que rapporte Chouhayb de la bouche du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) : « Quand les gens qui méritent le Paradis y seront introduits, un héraut les interpellera : Ô les gens du Paradis ! Vous avez auprès d’Allâh, une promesse dont Il veut pleinement s’acquitter à votre égard ! – De quoi pourrait-il s’agir, demanderont-ils ? – N’a-t-Il pas illuminé nos visages ? N’a-t-Il pas alourdi nos pesées sur la balance du Jugement ? – Ne nous a-t-Il pas fait entrer au Paradis ? Ne nous a-t-Il pas sauvés de l’Enfer ? Il ôtera alors le voile et ils Le regarderont. Il ne leur aura en effet rien accordé de plus aimable à leurs yeux que Le regarder. » [1]

Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a expliqué que ce que leur Seigneur leur accorde au Paradis leur procure un parfait bonheur, mais cela n’est rien à côté du privilège de Le regarder : Il ne leur donne rien qui leur soit plus cher que Le regarder. Si la vue d’Allâh est ce qu’ils aiment le plus, c’est parce que la félicité qu’elle leur procure dépasse le bonheur et le plaisir qu’ils trouvent dans les mets du Paradis, ses boissons et ses houris. Il n’y a absolument pas lieu de comparer les deux jouissances et les deux bonheurs. [2]

Notes

[1Rapporté par Mouslim, n°181

[2Ighâthatou El-Lahfân fî Massâ-îd Ech-Chaytân de Ibn El-Qayyîm, 1/79-80

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS