Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > Le Jeûne > Le fait de réciter le Coran est meilleur que le jeûne...

Le fait de réciter le Coran est meilleur que le jeûne...

Ibn Rajab El-Hanbalî (rahimahullâh)

samedi 27 avril 2019, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm

‘Abdoullâh Ibn Mass’oûd disait : « Le fait de jeûner, pour moi, m’affaiblit dans la lecture du Coran, et je préfère donc la lecture au jeûne. » Le fait de réciter le Coran est meilleur que le jeûne selon les dires de Soufyân Eth-Thawrî et d’autres que lui parmi les imâms. De la même manière pour ce qui est d’apprendre la science utile ou de l’enseigner, cela est meilleur que le jeûne.

Il a été rapporté des quatre imâms [Aboû Hanîfa, Mâlik, Ech-Châfi’î, Ahmed] que le fait de rechercher la science est meilleure que des prières surérogatoires. Et que la prière [surérogatoire] est meilleure que le jeûne surérogatoire. De la même manière, la science est meilleure que le jeûne avant tout. Certes, la science est une lanterne éclairante dans les ténèbres de l’ignorance et des passions. Quiconque chemine sur une voie sans une lanterne éclairante, n’est pas assuré de tomber dans un puit endommagé. Ibn Sîrîn a dit : « Certes les gens ont délaissé la science et prenant les mihrâb, ils jeûnent et prient sans science. Par Allâh ! il n’y a pas une personne qui œuvre sans science, sans qu’elle ne cause plus de tort qu’elle ne réforme. » [1]

Notes

[1Latâ-îf El-Ma’ârif de El-Hâfidh Ibn Rajab El-Hanbalî, p.183

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS