Le chemin des anciens pieux

Accueil > Spiritualité > La réalité des épreuves et des malheurs

La réalité des épreuves et des malheurs

Ibn Rajab El-Hanbalî (rahimahullâh)

mercredi 20 mars 2019, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi Er-Rahmâni Er-Rahîm

En réalité, les épreuves et les malheurs en ce monde présentent une subtilité, une utilité et une sagesse. Le but est d’expier des péchés, d’attribuer la récompense de la patience, de rappeler au serviteur ses péchés pour le pousser au repentir, ou encore d’ôter la dureté du cœur de l’adoucir. Un homme parmi les anciens pieux explique qu’il arrive au serviteur de tomber malade, puis de se rappeler ses péchés. Alors, il fait preuve d’une grande crainte à l’égard d’Allâh, qui lui pardonne finalement.

Ces épreuves servent aussi parfois à pousser le serviteur à s’humilier devant Allâh, ce qu’Il préfère à nombre d’adorations. D’autres épreuves le pousse à revenir vers Allâh, à frapper à Sa porte, à se soumettre à Lui. C’est là un des avantages les plus sublimes du malheur. Parfois, Allâh éprouve le serviteur qu’Il aime afin d’entendre ses supplications. Certaines épreuves ont pour but de faire goûter la saveur de la patience et de la satisfaction, c’est là une étape spirituelle grandiose. Il en est d’autres qui poussent le serviteur à ne plus se tourner que vers Allâh en dehors de tout autre. Ainsi, subir une épreuve est l’occasion pour le serviteur de parfaire sa spiritualité et de renforcer son lien avec Allâh – ‘Azza wa Djal. [1]

Notes

[1Noûr El-Iqtibâs de Ibn Rajab El-Hanbalî, p.147-148

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS