Le chemin des anciens pieux

Le chemin des anciens pieux
 

La sincérité dans la recherche de la science consiste à ne vouer les choses que pour la Face d’Allâh - ’Azza wa Djal, et non au bénéfice d’un quelconque avantage ou bien de ce bas-monde. L’intention de base doit-être de vouloir lever en soi l’ignorance que l’on a des choses. On a posé la question à l’imâm Ahmad (rahimahullâh) en ces termes : « Qu’est-ce que la sincérité dans la science ? » Il répondit : « C’est d’avoir l’intention de lever l’ignorance qui est en toi. »

Le fait de prêcher pour Allâh – Djalla wa ‘Ala – n’est pas un acte ordinaire. Celui-ci constitue le meilleur des actes d’adoration, car l’ensemble des Gens de science considère que c’est le meilleur des actes d’adoration. Parmi ses bienfaits, il y a le fait que cela est considéré comme une lutte sur la Voie d’Allâh. Allâh – Ta’âla – dit : « N’obéis donc pas aux infidèles ; et avec ceci » c’est-à-dire le Qor’ân « lutte contre eux vigoureusement. » Le combat par le Qor’ân, c’est-à-dire prêcher pour Allâh avec le Qor’ân et la Sounnah, c’est ce qu’explique le Qor’ân. (SHeikh Sâlih Âl-SHeikh)



  • L’obligation de la prière en groupe et ce qui s’y rapporte

    14 janvier 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    Bismillehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    L’obligation de la prière en groupe et ce qui s’y rapporte
    Question :
    Quelques personnes ne prient pas avec le groupe, est-il permis pour nous de nous éloigner d’eux ?
    Réponse :
    Si parmi eux, il y en a qui ne prient pas avec le groupe , il n’y a pas de doute qu’ils ont délaissé une obligation parmi les obligations démontrées dans le Livre d’Allâh, et la Sounnah de Son Envoyé (sallallahu ’alayhi wa salam). Certes Allâh a rendu obligatoire le groupe dans des contextes de (...)

  • Voyager vers les pays mécréants ?

    14 janvier 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Quel est le jugement du voyage vers les pays mécréants ? Quel est l’avis des voyages touristiques ?
    Le voyage vers les pays mécréants ne sont pas permis si ce n’est sous trois conditions :
    1) Que la personne ai la science suffisante afin de repousser les ambiguïtés.
    2) Que sa religion soit assez forte pour lui empêcher dans les désirs charnels.
    3) Il faut qu’il y ai un réelle besoin à faire ce voyage.
    Et si ces trois conditions ne sont pas réunies, il ne lui pas (...)

  • Le prêche de la femme musulmane

    14 janvier 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    La femme doit-elle prêcher l’Islâm en dehors de son foyer et de quelle manière ?
    La femme doit prêcher l’Islâm au sein de sa famille, auprès de son mari et de ses proches parents des deux sexes. Elle peut en plus prêcher l’Islâm en dehors de son foyer, mais en milieu féminin [exclusivement], à condition de ne pas avoir à voyager non accompagnée de son mari ou d’un très proche parent et à condition d’être à l’abri de toute tentation, d’obtenir l’autorisation du mari, de (...)

  • Le type de vêtement que la femme doit porter

    14 janvier 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Le type de vêtement que la femme doit porter
    Il n’est pas permis à la femme de sortir porteuse d’un habit décoré de façon à attirer particulièrement les regards puisque cela pousse les hommes à s’intéresser à elle, les détourne de leur religion et l’expose à la violation de son honneur.
    L’habit à porter par la femme musulmane ne doit pas être obligatoirement noir. Car il est permis d’utiliser n’importe quelle couleur, tant que le vêtement couvre bien les parties de son corps, (...)

  • « Et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît »

    14 janvier 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Allâh - Ta’âla - a dit : « Et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît »
    Al-Qadhî Abû Bakr Ibn al-’Arabî a dit : Il existe trois avis différents quant aux atours apparents : 1/ Le premier : ce sont les vêtements, et cela signifie que ce qui paraît de la femme, ce sont surtout ses vêtements : c’est l’avis de Ibn Mass’oûd. 2/ Le second : ce sont le kohol et les bagues : c’est l’avis de Ibn ’Abbâs et al-Miswar. 3/ Le troisième : ce sont le visage et les mains.
    Le (...)

0 | ... | 850 | 855 | 860 | 865 | 870 | 875 | 880 | 885 | 890 | ... | 895

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS