Le chemin des anciens pieux

Le chemin des anciens pieux
 

La sincérité dans la recherche de la science consiste à ne vouer les choses que pour la Face d’Allâh - ’Azza wa Djal, et non au bénéfice d’un quelconque avantage ou bien de ce bas-monde. L’intention de base doit-être de vouloir lever en soi l’ignorance que l’on a des choses. On a posé la question à l’imâm Ahmad (rahimahullâh) en ces termes : « Qu’est-ce que la sincérité dans la science ? » Il répondit : « C’est d’avoir l’intention de lever l’ignorance qui est en toi. »

Le fait de prêcher pour Allâh – Djalla wa ‘Ala – n’est pas un acte ordinaire. Celui-ci constitue le meilleur des actes d’adoration, car l’ensemble des Gens de science considère que c’est le meilleur des actes d’adoration. Parmi ses bienfaits, il y a le fait que cela est considéré comme une lutte sur la Voie d’Allâh. Allâh – Ta’âla – dit : « N’obéis donc pas aux infidèles ; et avec ceci » c’est-à-dire le Qor’ân « lutte contre eux vigoureusement. » Le combat par le Qor’ân, c’est-à-dire prêcher pour Allâh avec le Qor’ân et la Sounnah, c’est ce qu’explique le Qor’ân. (SHeikh Sâlih Âl-SHeikh)



  • L’avis concernant le fait d’offrir une offrande en sacrifice à autre qu’Allâh ?

    12 octobre 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Question :
    Quel est l’avis concernant le fait d’offrir une offrant en sacrifice à autre qu’Allâh ?
    Réponse :
    Nous avions auparavant expliqué que l’Unicité d’Allâh veut dire que la consécration d’adoration ne doit-être exclusive que pour Allâh - Subhânahu - et ne d’adorer nul autre si ce n’est Allâh Ta’âla, et ceci dans tout type d’acte d’adoration. Il est bien connu qu’offrir des sacrifices est un type d’acte d’adoration au moyen du quelle une personne cherche à se rapprocher (...)

  • La magie et ses différentes sortes en Islâm

    10 octobre 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Al-HamdouLLiLLeh.
    Louange à Allâh et que les bénédictions et le salut soient sur le Messager d’Allâh, sur sa famille et ses Compagnons et sur ceux qui le suivent sur le droit chemin.
    « Ammâ Ba’ad »
    Certes la pratique de la magie fait partie des grands délits et des formes de mécréance. En tout temps, les gens en ont souffert. Ceci est valable aussi bien pour les générations précédentes que pour les gens de l’époque antéislamique, que pour cette communauté. L’ignorance (...)

  • L’ascétisme véritable dans ce bas-monde

    10 octobre 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    L’aspiration à l’au-delà ne se réalise que par l’ascétisme [le renoncement de ce bas-monde]. Et une telle rectitude dans l’ascétisme ne se fait voir que de deux véritables manières :
    La première :
    Est celle de méditer sur le bas-monde, sa fin qui prendra terme rapidement, sa futilité cruciale, sa disparition, son imperfection, sa petitesse [par rapport à l’au-delà] et la peine dépensée dans la concurrence de ses intérêts futiles, le désir ardent de ses plaisirs [éphémères] (...)

  • Questions relatives au Adhân et Iqâmah

    7 octobre 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Question :
    Est-ce que l’appel à la prière est Sounnah pour les prières obligatoires prescrites, et quel est l’avis pour ce qui est du Adhân donné à partir d’un enregistrement [magnétophone] quand il n’y a aucun muedhin qui peut le faire normalement ?
    Réponse :
    L’appel à la prière est une obligation communautaire, et celui-ci est lié au fait d’annoncer que le temps de la prière a commencé et c’est une invitation à venir et prier. Il n’est pas suffisant de mettre un (...)

  • Le droit du savant sur toi !

    27 septembre 2003, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Alî Ibn Abî Tâlib (radhiallâhu ’anhu) a dit :
    Le droit du savant sur toi consiste en ceci : Tu dois saluer les gens en général et lui réserver une salutation particulière. Tu dois t’asseoir devant lui sans faire, en sa présence, des signes avec ta main ou des clins d’oeil. Tu ne dois pas le submerger de questions. Tu ne dois pas intervenir pour la réponse. Tu ne dois pas insister auprès de lui lorsqu’il se relâche. Tu ne dois t’y reprendre lorsqu’il s’y refuse. Tu ne dois (...)

0 | ... | 825 | 830 | 835 | 840 | 845 | 850 | 855 | 860 | 865 | ... | 900

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS