Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > La prière > La prière du vendredi > Réciter la sourate « La Caverne » le vendredi

Réciter la sourate « La Caverne » le vendredi

Règles & fondements

lundi 7 février 2011, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

L’éminent savant SHeikh Ibn BâZ (rahimahullâh) a été interrogé sur le fait de réciter la sourate « La Caverne » (al-Kahf) le jour du vendredi ainsi que sa nuit, et est-ce que cela est une chose recommandée ?

SHeikh Ibn BâZ (rahimahullâh) a expliqué qu’il y a sur cela des hadîths élevés dont les chaînes de transmission se compensent les uns des autres ; et toutes indiquent le fait qu’il est légiféré de réciter la sourate « La Caverne » le vendredi. Certes, il a été certifié d’après Abî Sa’îd al-Khoudrî (radhiallâhu ’anhu) que cette pratique fait partie des actes conformes à la Sounnah. A l’exemple de cela, rien n’était appliqué dans ce sens sur la base d’un point de vue (personnel), et bien au contraire, tout indique que cela était une Sounnah [dans sa pratique].

SHeikh (rahimahullâh) a souligné ce qui a été rapporté sur la récitation de la sourate « al-Kahf » le jour du vendredi, et certains de ces hadîths sont faibles. Ceci dit, les gens de science ont indiqué que (ces hadîths) se renforcent les uns des autres pour confirmer la pratique [de cette récitation]. Et il a été certifié [comme précisé plus haut] que Abî Sa’îd al-Khoudrî (radhiallâhu ’anhu) appliquait cela. Le fait donc de faire cela est une bonne chose nous dit SHeikh. Il y a un suivi de ce noble Compagnon (radhiallâhu ’anhu), en plus du fait que les hadîths sur cette pratique renvoient à cette tradition. Ils se renforcent les uns les autres pour confirmer ce qu’a fait le Compagnon comme cela a été rappelé. Quant au fait de la réciter dans la nuit du vendredi, SHeikh Ibn BâZ dit qu’il ne connait pas de preuve qu’il le légifère. [1]

Outre l’avis de SHeikh Ibn BâZ (rahimahullâh), voici quelques hadîths que SHeikh al-Albânî (rahimahullâh) a authentifiés sur le sujet : D’après Abû Sa’îd al-Khoudrî, le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Quiconque récite la sourate de la Caverne au cours de la nuit du vendredi, on lui éclairera l’espace qui le sépare de la Maison antique » [2] Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Quiconque récite la sourate de la Caverne le vendredi bénéficiera d’un éclairage (divin) jusqu’au vendredi suivant » [3] D’après Ibn ’Oumar (radhiallâhu ’anhu) le Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Quiconque récite la sourate de la Caverne le vendredi recevra une lumière qui jaillira de ses pieds pour se répandre vers les horizons célestes et l’illuminera au jour de la Résurrection. Et il lui sera pardonné (les péchés commis) entre deux vendredi ». [4]

Notes

[1Madjmu’ Fatâwa de Sheikh Ibn bâZ, 12/414-415

[2Rapporté par ad-Darâmî. Le hadith est jugé authentique par SHeikh al-Albânî dans « Sahîh al-Djâmi’ ».

[3Rapporté par al-Hâkim et al-Bayhaqî. Il est déclaré authentique par SHeikh al-Albânî dans « Sahîh al-Djâmi ».

[4SHeikh al-Albânî considère ce hadîth faible. Al-Moundhir dit : « Abû Bakr Ibn Madouwih l’a rapporté dans son exégèse du Coran grâce à une chaîne de rapporteurs acceptables ». At-Targhîb wa at-Tarhîb, 1/298

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS