Le chemin des anciens pieux

Accueil > Voie et Méthodologie > Recherche de la Science > Quand un étudiant en science veut apprendre le « Fiqh » [jurisprudence], (...)

Quand un étudiant en science veut apprendre le « Fiqh » [jurisprudence], est-ce qu’il peut se passer d’apprendre les bases de la jurisprudence ?

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

samedi 6 septembre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Quand un étudiant en science veut apprendre le « Fiqh » [jurisprudence], est-ce qu’il peut se passer d’apprendre les bases de la jurisprudence ?

Quand un étudiant en science veut être savant dans le « Fiqh », il doit combiner obligatoirement la jurisprudence et les fondements de la jurisprudence pour être érudit et spécialiste en la matière. Aussi, il est possible que tu connaisses la jurisprudence sans connaître ses fondements, mais tu ne peux pas être « Faqîh » [jurisconsulte] sans la science des fondements de la jurisprudence. En d’autres termes, il est possible que le jurisconsulte s’enrichisse d’après les fondements de la jurisprudence, mais il n’est pas possible que le spécialiste des fondements s’enrichisse d’après la jurisprudence quand il veut la jurisprudence. D’où la divergence des savants des fondements quant à savoir s’il est meilleur pour l’étudiant en science de commencer par les fondements de la jurisprudence afin de construire sa connaissance du « fiqh » sur cette base ou bien de commencer par la jurisprudence parce que cela est exigé. Car les gens ont besoin de connaître les choses quant à leur action, dans les actes d’adoration et affaires sociales, avant d’acquérir les fondements jurisprudentiels, et certes sur cela la seconde est la plus juste, car c’est ce qui est suivi habituellement. [1]

Notes

[1Kitâb ul-’Ilm de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.190-191

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS