Le chemin des anciens pieux

Accueil > Fatwas > Qu’en est-il de la mixité dans les études ?

Qu’en est-il de la mixité dans les études ?

Règles & Fondements

vendredi 23 septembre 2005, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Qu’en est-il de la mixité dans les études comme cela existe dans certains pays islamiques où les hommes et les femmes sont mélangés dans une seule salle ou pièce, quel est l’avis sur cela ?

Et si il n’y a pas d’université en dehors de cette université mixte dans le pays, que doit faire l’étudiant(e) ? Est-il permis d’étudier dans un contexte mixte ?

Je pense qu’il est interdit pour la personne, homme ou femme, d’étudier dans un établissement mixte, et cela du fait de l’énorme danger qu’il y a pour sa chasteté, son honorabilité et sa morale. Car certes l’homme, malgré ses traits de droiture, de morale et d’impunité [qu’il aurait acquis], lorsqu’il se trouve sur sa chaise, près d’une femme et particulièrement si elle est belle et exhibée, il ne pourra quasiment pas éviter la tentation et le mal. Et tout ce qui conduit à la tentation et au mal est certes interdit et pas permis.

Et certes nous demandons à Allâh - Subhânahu wa Ta’âla - qu’Il protège nos frères musulmans de telles situations qui ne causent à notre jeunesse que mal, tentation et discorde.

Si il n’y a pas d’université en dehors de cette université mixte, qu’il délaisse cette université pour un pays autre où il n’y aura pas de mixité. Moi, je ne voit pas de permission en cela, peut être qu’un autre verra différemment. [1]

La mixité entre les étudiants et les étudiantes, entre enseignants et enseignantes dans le cadre de l’apprentissage est interdite, pour ce que cela peut causer comme tentation, comme augmentation des désirs, et dû au risque de tomber dans la turpitude. Et le péché est aggravé si les enseignantes ou les étudiantes montrent certaines choses de leurs parties cachées, en s’habillent avec des vêtements transparents, en s’habillant avec des vêtements serrés traçants leurs formes, en jouant ou plaisantant avec les étudiants ou les enseignants, ou toutes autres choses qui conduisent à l’abolition des interdits et à l’excès dans la répugnance. [2]

Notes

[1Madjmu’atu Ass’ilat al-’Ousrah al-Mouslima - SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.75-76

[2Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima Lil-Bouhouth Al-’Ilmiyyah Wal-Iftâ, 17/53-54

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS