Le chemin des anciens pieux

Accueil > Actualités > Palestine, Irak, Afghanistan...Quelle situation ?

Palestine, Irak, Afghanistan...Quelle situation ?

La réponse des savants de la Sounnah !

jeudi 26 décembre 2013, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Suite aux diverses catastrophes qui touchent les musulmans dans le monde et en particulier dans la bande de Gaza en Palestine et en Irak, où les femmes, les enfants et les personnes âgées sont la cible de bombardements ainsi que leurs demeures et établissements, victimes d’agressions physiques et même psychologiques par le biais de la peur, le stress et autres souffrance psychologiques, le musulman(e) peut se poser la question de savoir pourquoi eux, et quelle est la solution pour les musulmans et musulmanes dans cette situation ?

Nous avons en réalité une réponse « CLAIRE ET PRECISE » de nos savants sur ces diverses situations à la lumière du Qor’ân et de la tradition avérée - et comment la communauté musulmane se doit d’agir afin qu’Allâh - Ta’âla - secourt les croyants et les croyantes où qu’ils soient dans le monde et qu’Il puisse remédier à ces situations chaotiques...Parmi les explications les plus précises pour nous, et parmi ce qui fait parti des signes les plus claires de notre noble religion et du bienfait qu’Allâh - Ta’âla - a accordé aux musulmans et musulmanes, nous avons ce que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit dans un hadîth authentique : « J’ai demandé à mon Seigneur de ne pas anéantir la totalité de ma communauté par une calamité, et de ne pas la laisser se faire agresser par des ennemis - qui la domineront et auraient l’avantage sur elle - autres que ses propres membres. Et mon Seigneur m’a répondu : « Ô Muhammad, lorsque Je décrète une chose, elle est inévitable. J’ai donc accordé à ta communauté de ne jamais l’anéantir dans sa totalité par une calamité, et de ne permettre à aucun de ses ennemis même s’ils se rassemblaient tous, de la dominer et d’avoir l’avantage sur elle en l’agressant - autres que ses propres membres, qui s’entretueront et se réduiront les uns les autres à l’esclavage. » Ce hadîth extraordinaire est rapporté par Muslim dans son Sahîh.

L’éminent SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu’Allâh le préserve) a dit dans l’explication de ce hadîth que quand la communauté est unie sur la vérité et sur une seule parole, certes Allâh ne laissera pas les ennemis parmi les infidèles avoir le dessus sur les musulmans. Mais quand la communauté est divisée sur sa parole, et qu’il y a entre eux l’agression et l’homicide, qu’ils s’entretuent les uns les autres et qu’ils divergent entre eux, que les biens des uns sont pris par les autres, Allâh les punira par le fait que les infidèles prendront le dessus sur eux. Ce qui atteste de cette véracité - nous dit SHeikh - est lorsque la communauté était unie à l’époque de Abî Bakr as-Siddîq et ’Oumar Ibn Khattâb, ainsi qu’au début du Califa de l’Emir des Croyant ’Uthmân - Sultan avéré des musulmans sur la terre - les communautés les craignaient et les infidèles avaient peur d’eux. Mais les discordes ont commencé entre les musulmans au Califa de ’Uthmân (radhiallâhu ’anhu) à cause du juif qui prétendait appeler à l’Islâm -’Abdullâh Ibn Sabâ - le Yéménite, et qui a incité les musulmans à devenir sucesseur de ’Uthmân - l’homme aux deux lumières - en rassemblant autour de lui les malfaiteurs et les faibles de foi parmi les jeunes vulnérables. Ils ont ainsi, ce tyran et les autres, cerné ’Uthmân (radhiallâhu ’anhu) et l’ont tué. Et lorsqu’ils ont tué ’Uthmân, Allâh les a puni par le fait qu’ils se sont combattus entre eux, et leur ennemis ont pris le dessus sur eux. Delà, persistent les combats et les guerres entre les uns et les autres parmi les musulmans, et entre les musulmans et les infidèles. SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu’Allâh le préserve) nous dit que les divergences et la supériorité des infidèles sur les musulmans perdurent bien plus à notre époque encore. La cause de cela est due à la divergence de ce qu’il en est entre les musulmans comme dans ce hadîth : « qui s’entretueront et se réduiront les uns les autres à l’esclavage. » Lorsque les musulmans agissent de la sorte, Allâh fait que les ennemis prennent le dessus sur eux. De la même manière, le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a craint que si le feu de la guerre s’allume dans la communauté, il ne s’éteindra qu’au Jour de la Résurrection. Cela comprend deux aspects :

  • 1) Que les infidèles auront le dessus sur les musulmans
  • 2) Que si le feu de la guerre éclate entre les musulmans, cela ne cessera pas jusqu’au Jour de la Résurrection Et comme cela a été annoncé par le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) lorsque le Calife bien guidé - Emîr des Croyants - ’Uthmân a été tué, le feu de la guerre ne cessera plus entre les musulmans jusqu’au Jour de la Résurrection. Et il n’y a de force et de puissance qu’en Allâh comme l’a dit le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam). [1]

Nous avons une explication qui reflète parfaitement la situation des musulmans dans le monde, et cela est une réalité incontestable quant aux conditions de la communauté aujourd’hui - et cela comme l’a rappelé notamment SHeikh Muhammad Ibn ’Uthaymîn (rahimahullâh) dans son commentaire de l’ouvrage - kitâb at-Tawhîd. [2]

Notes

[1I’ânat ul-Moustafîd bi-Charh Kitâb it-Tawhîd du SHeikh Sâlih al-Fawzân, 1/444-448

[2Qawl al-Moufîd ’ala Kitâb it-Tawhîd du SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.306

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS