Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > La prière > Lever les yeux au ciel

Lever les yeux au ciel

SHeikh ’Abdel-’Azîz Ibn ’Abdullâh ar-Râdjihî (qu’Allâh le préserve)

vendredi 24 juillet 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Le fait de lever les yeux au ciel est permis. Ce qui est interdit, c’est le fait de lever les yeux au ciel dans la prière. Ceci dit, en dehors de la prière il n’y a pas de mal lorsque cela est fait à plus forte raison, dans le but de se rappeler (Allâh) et de méditer. Allâh – Ta’âla dit : « Ne considèrent-ils donc pas les chameaux, comment ils ont été créés, et le ciel comment il est élevé, et les montagnes comment elles sont dressées, et la terre comment elle est nivelée ? » [1] C’est une interrogation qui a pour but de condamner.

Allâh – Subhânahu wa Ta’âla – condamne ceux qui ne méditent pas et ne réfléchissent pas sur cette énorme création, qui sont des preuves de la Force et d’Unicté d’Allâh, et du droit qu’Il a sur Ses adorateurs. Cela indique le caractère licite de lever les yeux au ciel en dehors de la prière, dans le but de méditer et de réfléchir pour tirer leçon. Bien plus, cela est recommandé. Certes Allâh – Ta’âla – condamne les polythéistes qui ne méditent pas, n’espèrent rien et ne tirent pas profit de cette création qui renvoie à l’Unicité d’Allâh. [2]

Notes

[1Coran, 88/17-20

[2Minhat ul-Malik il-Djalîl Charh Sahîh Muhammad Ibn Ismâ-îl du SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdullâh ar-Râdjihî, 10/1060

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2018 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS