Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > Médecine Prophétique > Les machinations machiavéliques provoquées par les situations sataniques (...)

Les machinations machiavéliques provoquées par les situations sataniques parmi les démons et les hommes - (2)

Ibn Taymiyyah (rahimahullâh)

vendredi 21 mai 2004, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Certains démons sont mécréant, pervers, et dans l’erreur. Si l’homme est un mécréant, pervers ou ignorant, le démon va s’associer à sa mécréance, sa perversité ou sont égarement. Ils s’entraident lorsqu’il accepte la mécréance auquel il l’invite, tel jurer en son nom [au démon] qu’il considère comme puissant ou écrire les Noms d’Allâh avec des choses touchées d’impureté ou changer la « Fâtihah » [du Livre d’Allâh] ou la sourate « al-Ikhlâs » ou « Âyat ul-Kursî » ou autres qu’elles, ou encore de l’écrire avec des choses touchées d’impuretés, [et le démon] le transportera sur l’eau ou dans les airs dû à cette mécréance. De plus, ils peuvent lui amener des femmes et des jeunes garçons qu’ils désirent, à travers les airs ou en le conduisant à eux. Et pour les exemples de ce genre il serait trop long de les recenser.

La foi en de telles choses est la foi au « al-Djibt et at-Tâghût », « al-Djibt et as-Sihr » [magie], et « at-Tâghût » sont les Satans et les idoles. Quand l’homme est dans l’obéissance à Allâh et Son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam) dans ce qui est caché et apparent ils [les démons] ne pourront pas entrer en lui pour cela ou être en paix avec lui. C’est pourquoi, l’adoration musulmane légiférée se fait dans les mosquées qui sont les maisons d’Allâh. Ceux qui fréquentent les Mosquées sont loin des situations sataniques. Non pas comme les gens de l’innovation et du polythéisme qui glorifient les tombeaux et tombes des morts, implorant le mort ou invoquant par lui, ils croient que toute invocation auprès d’eux sera exaucée. Tels sont ceux qui sont les plus proches des situations sataniques.

Il est certes rapporté de façon authentique dans les deux Sahîh que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Qu’Allâh maudisse les Juifs et Chrétiens, ils ont pris les tombes de leurs Prophètes comme lieux d’adoration » [1]

Et il est rapporté dans le Sahîh de Muslim que le Prophète (sallalllahu ’alayhi wa sallam) a dit cinq nuits avant sa mort : « Le plus généreux des hommes avec moi par sa compagnie et ses biens est Abû Bakr. Si je devais prendre un ami intime parmi les personnes de ce monde, j’aurai pris Abû Bakr comme Khalîl [ami intime], mais votre compagnon a comme Khalîl Allâh. Qu’il ne reste aucun accès dans la mosquée excepté un accès pour Abû Bakr. Certes ceux qui sont venus avant vous ont pris les tombes comme lieu d’adoration. Prenez garde ! Ne prenez pas les tombes comme lieux d’adoration, je vous l’interdis. » [2]

Dans les deux Sahîh il est rapporté que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) durant sa phase terminale a été interpellé sur des églises en Abyssinie, ses dessins et statues, et il (sallallahu ’alayhi wa sallam) dit : « Certes ces gens, à chaque fois qu’un homme saint meurt, ils font une mosquée sur sa tombe et font ses dessins. Ils seront les pires de la création auprès d’Allâh le jour du jugement dernier. » [3]

Dans le musnad [de l’Imâm Ahmad] et dans le Sahîh de Abî Hâtim, il est rapporté que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Vraiment, les pires de la création d’Allâh sont ceux à qui l’heure dernière arrivera alors qu’ils seront vivants, et ceux qui prennent les tombes comme lieu d’adoration. » [4]

Et dans un hadîth Sahîh, le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Ne vous asseyez pas sur les tombeaux, ni ne priez sur eux. » [5] et dans « al-Muwatâ » [de l’Imâm Mâlik] le prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « O Allâh ! Fasse que ma tombe ne devienne pas une idole qui soit adorée. La colère d’Allâh est grande sur ceux qui prennent les tombes de leurs Prophètes comme lieu d’adoration. » Dans les Sounans il est rapporté que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Ne prenez pas ma tombe comme lieu de fête, et faites les salutations d’Allah sur moi là où vous êtes, car vraiment, vos salutations me sont transmises. » [6]

[...]

Allâh -Ta’âla- dit dans Son Livre sur les polythéistes du peuple de Nûh (’alayhi as-sallam) :

« Et ils ont dit : N’abandonnez jamais vos divinités et n’abandonnez jamais Wadd, Souwâ`, Yaghoûth, Ya`oûq et Nasr. » [7]

Ibn ’Abbâs ainsi que d’autres parmi les anciens pieux prédécesseurs ont dit sur ce verset : « Ces divinités étaient des gens saints du peuple de Nûh. Lorsqu’ils moururent, les gens s’attachèrent à leurs tombes. Plus tard, ils en firent des statues et les adorèrent. Cela fut le début de l’adoration des idoles. » Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a interdit de prendre les tombes comme lieu d’adoration pour fermer la voie qui conduit au polythéisme, comme il interdit de prier au moment du lever du soleil et de son coucher car les polythéistes se prosternaient à cette heure devant le soleil, et Satan se met devant le soleil à ces moments. La prière à ces moments ressemble aux prières des polythéistes, et c’est ainsi qu’il (sallallahu ’alayhi wa sallam) ferma cette porte Et Satan égare les fils de Âdam selon sa capacité. En conséquence, quiconque adore le soleil, la lune ou les planètes et les invoque comme les adorateurs des étoiles, Satan va apparaître devant lui, lui parler et l’informer de certaines choses. Ils appellent ensuite cela les esprits des planètes, alors que c’est Satan. Bien que Satan aide ces gens dans leurs besoins [et dans leurs buts], cela lui apporte bien plus de bénéfice que de mal. Et la fin pour ceux qui lui obéissent, est certes mauvaise si ce n’est pour ceux qu’Allâh tourne vers le repentir.
De même pour les adorateurs des idoles, les Satans peuvent s’adresser à eux, et à ceux qui appellent les morts ou absents pour l’aide ou ceux qui invoquent le mort ou invoquent avec son nom ou croient que la supplication à sa tombe est supérieure aux supplications faites chez eux ou dans les mosquées. Nombreux sont ceux qui croient en ce hadîth qui est un mensonge selon l’unanimité des gens de connaissance, et qui est : « Lorsque vous perdez votre science, vous devez aller voir les gens des tombes. » Il fut forgé par ceux qui voulaient ouvrir la porte du polythéisme.

Les gens de l’innovation et les gens du polythéisme qui ressemblent aux adorateurs des idoles, les chrétiens, et les égarés parmi les musulmans ont vu des événements sur les tombes qu’ils visitaient et qu’ils imaginaient être des prodiges, mais cela ne provenait que des Satans. Par exemple, ils peuvent mettre un pantalon sur la tombe, et lorsqu’ils reviennent il est noué, ou ils peuvent amener un possédé à la tombe, et voir ensuite que le démon qui l’affligeait a disparut. Le Satan fait cela afin d’égarer. Si « Âyat Al-Kursî » est lu avec véracité, cela l’annule. Certes l’Unicité d’Allâh fait fuir le Satan. C’est pourquoi pour certains qui sont transportés dans les airs, lorsqu’on récite : « La ilaha illa Allâh » [Il n’y a de dieu si ce n’est Allâh] ils tombent. Lorsque certains d’entre eux voient une tombe s’ouvrir et que quelqu’un en sort, ils s’imaginent voir la personne décédée, qui en fait n’est que Satan.
Et ces choses [sont trop nombreuses] pour être toutes citées.

Puisque l’isolement dans les caves et déserts est une innovation [Bid’ah] qui n’a pas été prescrite ou recommandée par Allâh et Son Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam), les démons font des grottes et montagnes leur lieu de résidence. Par exemple, nous avons la grotte du sang qui est sur le Mont « Qâssiyoûn », le Mont du Liban, le Mont Fath à « Aswân » en Egypte, les montagnes de Rome et « Kharâssân » [en Afghanistan], diverses Montagnes dans la Péninsule arabique et d’autres encore, le Mont « Lukâm », le Mont « Al-Ahyash », le Mont « Sûlan » près d’Ardabîl, le Mont « Chahanak » près de Tabriz, le Mont « Mâchkoû » près de « Aqchawân », le Mont « Nahâwund », et autres montagnes et lieux où les gens croient qu’il y a des hommes saints parmi les humains, ils les surnomment les « hommes de l’invisible », et ils ne sont rien d’autre que des mâles parmi les démons. Il y a des mâles chez les Djins, comme chez les humains. Allâh - Ta’âla- dit :

« Or, il y avait parmi les humains, des mâles qui cherchaient protection auprès des mâles parmi les djinns mais cela ne fit qu’accroître leur détresse. » [8]

Certains parmi eux [les démons] apparaissent sous la forme d’un homme couvert de cheveux avec une peau comme celle des chèvres, et les gens qui ne le connaissent pas croient que c’est un humain, alors que ce n’était qu’un démon. Et ils disent : « Sur toutes les montagnes parmi ces montagnes [indiquées plus haut], il y a les quarante Abdal ». Ceux qu’ils pensent être des « Abdal » sont des Djins qui habitent ces montagnes, comme cela est connu de différentes manières. De même, ce chapitre est trop grand pour le détailler, sans rappeler les choses que nous connaissons sur le sujet. Car certes nous avons vu et entendu plus que ces choses indiquées dans ce résumé qui fut écrit pour ceux qui nous avaient demandé de rappeler ces choses sur les alliés d’Allâh, et comment connaître ces composantes [...] [9]

Notes

[1Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[2Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[3Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[4apporté par l’Imâm Ahmed et SHeikh Ahmad Châkir (rahimahullâh) a dit dans la vérification de ce hadîth, que sa chaîne de transmission est authentique

[5Rapporté par Muslim

[6Rapporté par Ahmed et Abû Dâwoud

[7Coran, 71/23

[8Coran, 72/6

[9Madjmu’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 11/158-165

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS