Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > La femme en Islâm > La prière de la femme > Les femmes qui viennent à la mosquée embellies et parfumées

Les femmes qui viennent à la mosquée embellies et parfumées

SHeikh Sâlih Âl-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

mardi 31 janvier 2017, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Cela sont parmi les actes blâmables apparents et dont on en est témoin pendant le Ramadhân et autres. La femme qui se donne à adorer son Maître, ne doit pas se mettre à montrer sa beauté et ses vêtements. Peut-être que les hommes pourraient la voir, elle se rendrait alors coupable et subirait une perte dans la récompense de son acte. Certes le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Si l’une de vous veut assister à la prière du ‘Icha (à la mosquée), qu’elle ne se parfume pas. » [1]. Il a été rapporté par l’imâm Ahmad, Abû Dâwoud avec une chaîne de transmission authentique, d’après Abû Houreirah (qu’Allah l’agrée), que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « N’interdisez pas aux servantes d’Allâh de se rendre aux maisons d’Allâh, sans échappée. » Le sens du mot « échappée » est qu’elles soient sans embellissements, ornements ou parfumées . [2] [3]

Notes

[1Rapporté par Muslim

[2Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Toute femme sortant parfumée, puis passe par des gens qui sentiront l’odeur de son parfum est considérée comme une fornicatrice. » [[Rapporté par at-Tirmidhî, Abî Dâwoud et Ahmad. Jugé authentique Par Al-Albânî dans son « Sahih al-Djâmi’ »

[3Al-Mindhâr fî Bayân Kathîr min al-Akhtâ’ ach-Châ-i’ah du SHeikh Sâlih Âl-SHeikh, p.40

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS