Le chemin des anciens pieux

Accueil > Voie et Méthodologie > La Voie Salafî > Les Anciens Pieux et ceux qui empruntent leur voie

Les Anciens Pieux et ceux qui empruntent leur voie

SHeikh Sâlih Âl-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

samedi 11 avril 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Allâh – ‘Azza Wa Djal – dit : « Les tout premiers [croyants] parmi les émigrés, les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allâh les agrée, et ils l’agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux » [1] Cela accorde à ceux qui suivent les Compagnons avec excellence, la même description de bienfait qu’eux. Allâh a rappelé que les tout premiers parmi les émigrés et les Auxiliaires « et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement » concernent entre autres les Compagnons venus après les tout premiers, et entrent parmi eux ceux qui les ont suivis avec excellence et ce, jusqu’au Jour de Résurrection.

Dans le même sens, qui sont les « Anciens pieux » (Salaf us-Sâlih) ? Les Gens de science disent : le terme des anciens (Salafs) renvoie à nos aïeux [prédécesseurs]. Et le terme « Pieux » (Sâlih) représente ceux dont le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a certifié la bonté. Ceux pour qui le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a témoigné à leur égard de bonté, qui sont les trois meilleures générations, et pour qui il dit : « Les meilleurs des gens sont ceux de ma génération, ensuite ceux qui les suivent et ceux encore qui suivent ces derniers. » Il a mentionné deux ou trois générations. Nous trouvons en cela l’insistance dans l’attachement de ce sur quoi ils étaient. [2]

L’obligation qui incombe aux adorateurs [d’Allâh] en situation de divergence, lorsqu’ils divergent dans les croyances, dans les législations, dans les règles fondamentales, aux sujets des troubles et discordes, dans les opinions ou autres, est qu’ils doivent chercher dans la Sounnah du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) et celle des Califes bien-guidés, car c’est en elle que réside la félicité. Nous n’avons pas vu quelques questions qui soient à propos desquelles les gens ont divergées dans toute l’histoire de l’Islâm, que ce soit de son début jusqu’à nos jours, dont l’explication ne se trouve dans la Sounnah. Ceci dit, les gens sont trompés du fait qu’ils ne souhaitent pas se conformer à la recommandation, l’ordre, l’interdiction et l’explication du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam). [3]

Notes

[1Coran, 9/100

[2Ta-assil al-Manâhij ad-Da’awiyyah fî dhaw il-Kitâb was-Sounnah wa faham as-Salaf us-Sâlih du SHeikh Sâlih Âl-SHeikh, p.6

[3Charh al-Arba’în an-Nawawiyyah du SHeikh Sâlih Âl-SHeikh, p.335-336

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS