Le chemin des anciens pieux

Accueil > Voie et Méthodologie > La Voie Salafî > Le sens de l’appartenance aux Salafs et à la Salafiyah

Le sens de l’appartenance aux Salafs et à la Salafiyah

SHeikh Sâlih Âl-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

samedi 29 novembre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Les musulmans se distinguent de deux manières : les salafis et les contemporains (khalafis).

Pour ce qui est des salafis : ce sont ceux qui suivent les anciens (Salafs).

Pour ce qui est des contemporains : ce sont ceux qui suivent la compréhension des contemporains, et que l’on nomme innovateurs. Toute personne qui n’agrée pas la voie des anciens pieux prédécesseurs dans la science, la pratique, la compréhension et la jurisprudence, est un contemporain innovateur.

Les anciens pieux prédécesseurs sont les générations favorisées, et ceux qui sont à la tête de ces générations, et de celles qui les ont précédées, sont les Compagnons de l’Envoyé d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa salam), et Allâh en a fait l’éloge dans Sa Parole : « Muhammad est le Messager d’Allâh. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux. Tu les vois inclinés, prosternés » [1] Et le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) en a fait l’éloge dans ses paroles : « Le meilleur des gens est ma génération, ensuite celle qui la succède, et celle encore qui la succède. »

Nous avons dans les paroles des Compagnons les concernant, ainsi que ceux qui les ont succédés avec excellence et qui rassemblent le meilleur autour du suivi de leur voie, ‘Abdullâh Ibn Mass’oûd (radhiallâhu ‘anhu) qui dit : « Quiconque souhaite suivre une tradition, qu’il suive la tradition des Compagnons de Muhammad (sallallahu ‘alayhi wa salam). Ils avaient les cœurs les plus pieux, détenaient une science plus profonde, et exagéraient le moins (dans la religion). Allâh les a choisis pour accompagner Son Prophète et établir Sa religion. Prenez connaissance de leur mérite et suivez leurs traces. Ils étaient certes sur la voie de la rectitude. » Cela constitue un ordre général selon les Gens de la Sounnah. Nul ne peut se permettre de diverger d’eux. Nous avons en cela un grand bienfait, et le musulman ne peut passer outre dans le suivi de leur voie dans la compréhension du Coran et de la Sounnah, le commentaire de ces deux sources, et leur application des textes. [2]

Notes

[1Coran, 48/29

[2Hadhihi mafâhîmounâ du SHeikh Sâlih Âl-SHeikh, p.217

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2018 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS