Le chemin des anciens pieux

Accueil > Leçon Bénéfique > Le remède à la corruption et à l’appel au faux

Le remède à la corruption et à l’appel au faux

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

samedi 22 novembre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Allâh – Subhânahu wa Ta’âla – dit : « Et quand on leur dit : "Ne semez pas la corruption sur la terre", ils disent : "Au contraire nous ne sommes que des réformateurs !" » [1] Cet appel à leur égard est fait de sorte de voir s’ils [les hypocrites] sont sincères ou pas en réalité dans leurs prétentions.

Nous pouvons tirer comme leçon de ce verset que toute personne qui appelle au faux, prétend appeler à la vérité, et toute personne qui appelle à la corruption, prétend appeler à la réforme. Si on demande : « mais de quelle manière différencier la corruption de la réforme, et le faux de la vérité ? » Nous répondons : en revenant au Livre d’Allâh et à la Sounnah de Son Messager (sallallahu ‘alayhi wa salam), et avec quoi nous connaissons la vérité du faux, et la corruption de la réforme. [2]

Notes

[1Coran, 2/11

[2Ahkâm ul-Qor’ân du SHeikh Ibn ‘Uthaymîn, 1/95

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS