Le chemin des anciens pieux

Accueil > Tawhîd > La soumission pure à Allâh

La soumission pure à Allâh

SHeikh al-Islam Ibn Taymiyyah (rahimahullâh)

dimanche 19 avril 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

L’Islâm implique la soumission à Allâh uniquement. Celui qui se soumet à Lui et à autre que Lui est polythéiste, et celui qui refuse de se soumettre à Lui est arrogant à Son adoration. Le polythéiste comme l’orgueilleux sont considérés comme mécréant. Cette soumission unique implique de l’adorer exclusivement et de Lui obéir purement. Telle est la religion de l’Islâm, dont Allâh n’agrée nulle autre croyance et qui se réalise par l’obéissance à chaque instant en appliquant les commandements propres à cet instant. Par exemple, s’il est ordonné à une époque d’accomplir la prière en direction du rocher de Jérusalem, puis qu’il soit ordonné par la suite de l’accomplir en direction de la Mecque, ces deux actions appartiennent à l’Islâm au moment où elles ont été prescrites.

La foi [ad-Dîn] est donc à la fois obéissance et adoration dans les deux actions. L’action a simplement varié au niveau de la direction de la prière. Il en est de même pour les Messagers dont la religion est une, bien que leurs législations, méthodologies et rituels aient varié. Cela n’empêche pas que leur religion soit unique, au même titre qu’il y a des distinctions à l’intérieur d’une législation d’un seul messager. Allâh a établi la religion de Ses messagers de manière à ce que le premier d’entre eux annonce l’avènement du dernier tout en ayant foi en lui, et que le dernier confirme la prophétie du premier tout en ayant foi en lui. [1]

Le grand fondement que tout musulman se doit de connaître, et qui est le fondement en Islâm qui distingue les gens de l’Islâm des gens de la mécréance, est la foi en l’unicité divine et en la prophétie : attester qu’il n’y a d’autre divinité si ce n’est Allâh et que Muhammad est Son Messager. Cependant, beaucoup de personnes déforment la réalité de ces deux principes, ou de l’un de deux, tout en étant persuadés de détenir le comble de l’affirmation de la vérité, du Tawhîd, de la science et de la connaissance. Assurément, le fait de reconnaître qu’Allâh est le Seigneur, le Roi, le Créateur de toute chose, ne suffit pas pour être sauvé du châtiment d’Allâh, si on n’y ajoute pas la reconnaissance « qu’il n’y a d’autre divinité si ce n’est Allâh qui mérite l’adoration, et que Muhammad est l’Envoyé d’Allâh. » Ce qui veut dire, affirmer tout ce dont il a informé, et obéir à tout ce qu’il a ordonné. Il est donc nécessaire de détailler cette parole par ces deux principes. [2]

Notes

[1Madjmou’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 3/92-93

[2Madjmou’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 3/105

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS