Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > Règles funéraires > L’enterrement d’un musulman dans un pays non musulman

L’enterrement d’un musulman dans un pays non musulman

Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’ilmiya wal-Iftâ

dimanche 16 janvier 2005, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

L’enterrement d’un musulman dans un pays non musulman

Question  :

Un groupe de musulmans de la ville de Bruxelles en Belgique vous demande, votre éminence, un avis à propos de l’enterrement d’un musulman dans un cimetière chrétien ou autre. Nous avons décidé de créer un cimetière musulman dans cette ville, mais le Gouvernement belge nous a demandé de fournir un avis. Nous nous sommes adressés à vous compte tenu de l’effort que vous déployez pour propager cette religion. Dans l’attente de votre réponse, veuillez accepter, éminence, l’expression de notre haute attention.

Réponse  :

Il est obligatoire d’enterrer les morts des musulmans dans un cimetière qui leur est réservé, et il n’est pas permis de les enterrer dans des cimetières non musulmans. Al-Imâm ach-Chirâzî a dit dans « al-Muhadhdhab » : « On n’enterre pas un non musulman dans un cimetière musulman ni un musulman dans un cimetière non musulman ». Al-Imâm an-Nawawî a dit dans « al-Madjmou’ : « Il y a unanimité de nos condisciples (rahimahum Allâh) sur le fait que l’on n’enterre pas un musulman dans le cimetière des non musulmans, ni un non musulman dans le cimetière des musulmans. » Et de cela, il apparaît qu’il faut réserver pour les morts des musulmans un endroit qu’il leur est spécifiquement réservé. [1]

Notes

[1Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’Ilmiyyah wal-Iftâ, 9/6-7

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS