Le chemin des anciens pieux

Accueil > Science du Coran > Commentaire du Coran > « Et quand on leur dit : Ne semez pas la corruption sur la terre... (...)

« Et quand on leur dit : Ne semez pas la corruption sur la terre... »

SHeikh Sâlih al-Fawzân & SHeikh Sâlih Âl-SHeikh

mercredi 1er octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Allâh - Ta’âla - dit : « Et quand on leur dit : Ne semez pas la corruption sur la terre - ils disent : Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! » [Coran, 2/11] Et : « Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu’elle ait été réformée. » [Coran, 7/56]

Ce verset fait référence à ce qu’Allâh rappelle dans la sourate « La Vache » sur les hypocrites, c’est-à-dire, ce qu’Il dit aux hypocrites : « Ne semez pas la corruption sur la terre » par des actes de désobéissance. Et parmi les grands actes de désobéissance, il y a le fait de juger avec autre que ce qu’Allâh a révélé, car le jugement avec autre que ce qu’Allâh a révélé sème la corruption sur terre, alors que de juger avec ce qu’Allâh a révélé apporte la réforme sur terre. Tout comme les actes d’obéissance apportent l’amélioration (la réforme entre les créatures) sur terre, car cela se fait par l’obéissance à Allâh - ’Azza wa Djal, alors que le désordre (la corruption) se fait par la désobéissance à Allâh - ’Azza wa Djal. Les actes de désobéissance produisent la corruption sur terre, comme l’appauvrissement des eaux, la sècheresse, l’augmentation des prix, l’apparition des turpitudes et actes blâmables. Tout ceci sème la corruption sur terre, il n’y aura pas de réforme sans l’obéissance à Allâh - ’Azza wa Djal, comme il n’y a pas d’édifice sur terre si ce n’est avec l’obéissance à Allâh - ’Azza wa Djal. Pour ce qui est des hypocrites, lorsqu’il leur est dit : Délaissez l’hypocrisie, car l’hypocrisie est une perversion. « Ils disent : Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! » Ceci est une perversion de l’état originel, lorsqu’ils pensent qu’ils sont dans le bien, et que les croyants sont dans la perversion. Tout comme pour les dogmes de pensées pervers, ils appellent à leur dogme qu’ils pensent être réformateurs sur terre, et modernes, etc. Comme nous l’avons rappelé, le fait de juger avec le Livre d’Allâh fait partie de la réforme (de l’amélioration) sur terre ; et le fait de juger avec autre que le Livre d’Allâh fait partie des choses qui sèment la corruption sur terre. Allâh - Ta’âla - dit : « Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu’elle ait été réformée. » [1]

Ce verset a le même sens que le verset de la sourate « la Vache » : ne semez pas la corruption sur terre par les actes de désobéissance et l’association à Allâh - ’Azza wa Djal, de juger avec autre que ce qu’Allâh a révélé : « après qu’elle ait été réformée. ». Allâh a réformé la terre par l’envoi des Envoyés et la révélation des Livres et du fait d’y porter foi. Il est interdit de modifier le bienfait d’Allâh - ’Azza wa Djal - en le changeant par son contraire, comme l’Unicité d’Allâh par l’association, le jugement par le Livre d’Allâh, par le fait de juger avec les lois crées des hommes, le retour à l’époque préislamique, et enfin après les actes d’obéissance, les péchés et égarements. [2]

La corruption sur terre est dû au fait de lui associer d’autres divinités et en jugeant par une autre législation que celle d’Allâh. Par conséquent, la terre se réforme (et s’améliore) grâce à la loi islamique et à l’Unicité d’Allâh, et se corrompt à cause du polythéisme et de ses différentes formes comme le polythéisme d’obéissance. Ce qui désormais te paraît clair, c’est que la réforme sur terre est par l’Unicité d’Allâh qui est voulu par Allâh - Djalla Wa ’Ala - dans l’obéissance, et qu’on ne doit juger que par Sa Législation ; et que la corruption sur terre est propagée par le polythéisme appliqué par ceux qui jugent avec une autre législation que celle d’Allâh - Djalla Wa ’Ala - et qu’ils permettent de juger avec. Ce verset est clair quant au comportement des hypocrites qui encouragent la pratique du polythéisme, de ses causes et de ses catégories et cherchent à se justifier, en disant : « Nous ne sommes que des réformateurs. »

Mais en réalité, ce sont eux les causeurs de troubles mais ils ne le savent pas. C’est lorsqu’ils veulent et souhaitent le polythéisme, dans le leur pratique et le fait de juger avec autre que la Législation d’Allâh, c’est incontestablement cela la corruption, qui est une quête en cela de leur part de la corruption. [3]

Notes

[1Coran, 7/56

[2I’ânat ul-Moustafîd bi-Charh Kitâb it-Tawhîd du SHeikh Sâlih al-Fawzân, 2/172-173

[3Al-Tamhîd li-Charh Kitâb it-Tawhîd de SHeikh Sâlih Âl-SHeikh, p.408

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS