Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > Le Jeûne > Chawwâl > Ce qui est le meilleur à faire pour le jeûne des six jours du mois de (...)

Ce qui est le meilleur à faire pour le jeûne des six jours du mois de Chawwâl

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

jeudi 9 juillet 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Qu’est-ce qui est le meilleur à faire pour le jeûne des six jours du mois de Chawwâl ?

Ce qui est le meilleur pour les six jours de Chawwâl, c’est de les jeûner juste après le jour de « ’Aîd » [fête de fin Ramadhân] et qu’ils soient continus, comme cela a été souligné par les gens de science. Et c’est cela qui est transmis dans la vérification du suivi mentionné dans le hadîth : « puis le fait suivre. » [1] Car faire de la sorte est comme s’empresser de vouloir faire le bien qui est incité par les textes [du Qor’ân et de la Sounnah], avec sollicitation et félicité pour celui qui agit ainsi. Et cela montre également l’énergie qui fait partie de la perfection de l’adorateur.

Certes, il ne faut pas que la personne laisse passer ces occasions qui permettent de faire le bien, car la personne ne sait pas ce qu’il en est de sa situation au dernier moment [de sa vie] et en fin de compte. La personne doit se comporter de cette façon - je veux dire s’empresser d’agir et de saisir l’occasion dans toutes ses affaires pour adopter la bonne conduite lorsque s’éclaircit pour elle ce qui semble le plus juste à faire. [2]

Notes

[1Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[2Madjmou’ Fatâwa de Ibn ’Uthaymîn, 20/20-21

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS