Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > Règles funéraires

Règles funéraires

Dernier ajout : 25 juillet 2018.

Avis et explications des savants de l’Islâm sur le pilier des règles funéraires.

Articles de cette rubrique

  • Récitez du Qor’ân après l’enterrement

    12 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BimsiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Quel est le jugement concernant le fait de lire la sourate « Yassin » après l’enterrement d’une personne ?
    Réciter la sourate « Yassin » près de la tombe du défunt est une innovation qui n’a aucun fondement religieux. De la même manière, la récitation du Qor’ân après l’enterrement d’une personne ne fait pas partie de la Sounnah, bien plus, cela est une innovation. A ce sujet, lorsque le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) participait à un enterrement, il se tenait devant le (...)

  • Les condoléances et ses règles

    12 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Les condoléances (dans la langue arabe) font référence à la piété. C’est-à-dire, la piété dont doit faire preuve la personne, en cas de malheur, en patientant face à cela. Ceci ne doit pas être fait dans les apparences et sensations, mais plutôt, dans le rappel et la piété en sachant qu’il n’y a pas un mal qui touche sans que cela ne soit décrété, et qu’il n’y a pas un mal évité sans que cela ne soit décrété .
    SHeikh Ibn BâZ (rahimahullâh) a expliqué que pour ce qui est des (...)

  • Présenter ses condoléances aux non-musulmans ?

    12 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    SHeikh Ibn ’Uthaymîn a expliqué que « le fait de présenter ses condoléances à des non-musulmans quand ceux-là sont des proches, ou des amis, il y a divergence des savants sur la question. Certains disent que cela est interdit, d’autres disent au contraire, que cela est permis. Pour ces derniers, ils disent que quand il y a en cela un bien possible, comme le fait d’espérer qu’ils se convertissent à l’Islâm et que cela peut amoindrir leur mal par ces condoléances, c’est (...)

  • Participer à l’enterrement d’un non-musulman ?

    7 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Il a précisément été demandé à SHeikh Muhammad Ibn ’Uthaymîn (rahimahullâh) ce qu’il en est du fait de participer ou pas au convoi funèbre (ou funérailles) du non musulman et vice-versa ? Il a été demandé aussi aux savants de Lajnah ad-Dâ-îma sur le jugement d’Allâh à propos de la participation aux funérailles des mécréants qui est devenue une tradition politique acceptée par tous ?
    SHeikh a répondu qu’il n’est pas permis à un musulman d’assister au convoi funèbre d’un non musulman, (...)

  • Le fils qui enterre son père mécréant ?

    1er octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Comment juger une personne convertie à l’Islâm dont le père est un mécréant idolâtre et attaché à l’idolâtrie jusqu’à sa mort ? Est-il permis à son fils musulman de participer à sa toilette mortuaire et à son enterrement ? S’il le fait conformément aux coutumes mécréantes, comment l’Islâm le juge-t-il ? Que doit faire le fils musulman après tous ces actes ?
    Les savants de Lajnah ont répondu à la question, qu’en principe, quand un infidèle meurt, ses parents doivent l’ensevelir dans (...)

0 | 5 | 10 | 15

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS