Le chemin des anciens pieux

Accueil > Jurisprudence > La prière

La prière

Dernier ajout : 23 octobre 2018.

Articles de cette rubrique

  • La barrière (Soutra) du prieur

    4 avril 2015, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    La barrière ou l’obstacle [as-Soutra] fait référence à tout ce derrière quoi on peut se dissimuler, et pour le prieur, cela se traduit par le fait de ce qui place devant lui pour empêcher que l’on passe devant. Cela parce que le prieur se tient devant son Seigneur et s’adresse à Lui (directement). Si quelqu’un venait à passer, il couperait ce lien et perturberait cet entretien. C’est pourquoi celui qui passe devant le prieur commet un péché énorme et s’expose à un châtiment (...)

  • La meilleure des prières pour la personne

    7 novembre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « la meilleure prière est celle priée à la maison, sauf pour les prières prescrites. »
    Ce qui veut dire, les prières obligatoires. Cela constitue une preuve que faire les prières surérogatoires à la maison est meilleur que de les faire à la mosquée. Cela à un sens général, que ce soit à la Mecque ou à Médine ou ailleurs encore. Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit cela à Médine, et la prière dans la Mosquée du Prophète (...)

  • Faire le Qounoût dans toutes les prières du matin ?

    18 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Sa’d Ibn Târiq al-Achdja’î (radhiallâhu ’anhu) a dit : J’ai demandé à mon père : Ô mon père, tu as certes prié derrière le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam), Abî Bakr, ’Oumar, ’Outhmân et ’Alî. Est-ce qu’ils faisaient le Qounoût dans la prière du matin (Fajr) ? - Il répondit : « Ô mon fils, cela est une chose nouvelle. »
    L’imâm as-San’ânî (rahimahullâh) rapporte que Abû Hanîfa considère cela comme une innovation, car la chose nouvelle est une innovation en Islâm, et donc elle est (...)

  • Prier derrière une personne considérée comme mécréante

    14 octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    SHeikh Muhammad Ibn ’Uthaymîn a expliqué que pour ce qui est du mécréant, la prière derrière lui n’est pas valable dans tous les cas. Que sa mécréance soit due à sa croyance, ou à ses paroles, à ses actes ou à l’abandon [des actes obligatoires]. Pour ce qui est de la mécréance au niveau de la croyance, cela est à l’exemple du fait qu’il croit qu’il y a avec Allâh une autre divinité. Pour ce qui est au niveau des paroles, c’est à l’exemple du fait qu’il se moque d’Allâh, ou de Son (...)

  • Réciter le Qor’ân en commettant des erreurs

    1er octobre 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    D’après ’Aîchah, le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Celui qui récite habilement le Coran sera avec les Anges nobles messagers et obéissants ; tandis que celui qui le récite péniblement en bégayant, aura une double récompense ». Rapporté par Muslim
    Ibn Taymiyyah a été interrogé sur des gens qui font des fautes en récitant le Qor’ân, et quand quelqu’un le leur a reproché, l’un d’eux a fortement répliqué, en disant : « Dix récompenses sont assignées à chaque faute ! (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 - 2019 © MANHAJULHAQQ.COM • TOUT DROIT RÉSERVÉS