Manhajulhaqq.com

 

La sincérité dans la recherche de la science consiste à ne vouer les choses que pour la Face d’Allâh - ’Azza wa Djal, et non au bénéfice d’un quelconque avantage ou bien de ce bas-monde. L’intention de base doit-être de vouloir lever en soi l’ignorance que l’on a des choses. On a posé la question à l’imâm Ahmad (rahimahullâh) en ces termes : « Qu’est-ce que la sincérité dans la science ? » Il répondit : « C’est d’avoir l’intention de lever l’ignorance qui est en toi. » (SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh)

 

Nouveaux articles

  • Suivre la lecture du Qor’ân à la radio

    SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdullâh Ibn BâZ (rahimahullâh)

    31 août, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Qu’en est-il du fait de suivre le Qor’ân lorsque celui-ci est diffusé à la radio Coranique, et de réciter ainsi avec lui pendant que je suis au travail ?
    Il n’est pas interdit de suivre le Qor’ân à la radio Coranique, ceci-dit, il faut garder le silence et ne pas réciter en même temps. Allâh – Subhânahu – a dit : « Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l’oreille attentivement et observez le silence » [1] Tu écoutes, tu médites ce que récite le récitateur, et tu en tires (...)

  • Est-il permis de lire le Qor’ân dans les marchés, lorsque la personne n’a pas de travail à ce moment là ?

    SHeikh ’Abdel-’Azîz Ibn ’Abdullâh Ibn BâZ (rahimahullâh)

    30 août, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Il n’y a pas de mal à ce que tu lises le Qor’ân dans ta boutique ou ton magasin ou un lieu public, quand tu as du temps libre. Tu peux lire ce qui t’est possible du Livre d’Allâh, ou en invocation d’Allâh, ou que tu pries sur le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam). Tout cela est bon lorsque tu as du temps de libre et que tu le consacres au rappel d’Allâh. Par la lecture du Qor’ân, la prière sur l’Envoyé (sallallahu ‘alayhi wa salam), ou à travers des ouvrages bénéfiques, (...)

  • La pratique du jeu d’échecs

    SHeikh al-Islam Ibn Taymiyyah (rahimahullâh)

    8 août, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    La pratique du jeu d’échecs détourne l’intéressé intérieurement ou extérieurement de ses obligations, elle est interdite selon le consensus des savants. Et tel est le cas quand elle détourne d’une prière obligatoire ou de l’accomplissement d’un devoir personnel ou familial, ou du commandement du bien et de l’interdiction du mal, ou de l’entretien du lien de parenté ou du devoir de piété filiale ou d’une obligation indissociable à la gestion des affaires de l’Etat, ou encore à (...)

  • Le fait de prêcher le Tawhîd avant toute chose

    SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

    26 juillet, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Le fait de prêcher pour Allâh – Djalla wa ‘Ala – n’est pas un acte ordinaire. Celui-ci constitue le meilleur des actes d’adoration, car l’ensemble des Gens de science considère que c’est le meilleur des actes d’adoration. Parmi ses bienfaits, il y a le fait que cela est considéré comme une lutte sur la Voie d’Allâh. Allâh – Ta’âla – dit : « N’obéis donc pas aux infidèles ; et avec ceci » c’est-à-dire le Qor’ân « lutte contre eux vigoureusement. » Le combat par le Qor’ân, (...)

  • Lever les yeux au ciel

    SHeikh ’Abdel-’Azîz Ibn ’Abdullâh ar-Râdjihî (qu’Allâh le préserve)

    24 juillet, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Le fait de lever les yeux au ciel est permis. Ce qui est interdit, c’est le fait de lever les yeux au ciel dans la prière. Ceci dit, en dehors de la prière il n’y a pas de mal lorsque cela est fait à plus forte raison, dans le but de se rappeler (Allâh) et de méditer. Allâh – Ta’âla dit : « Ne considèrent-ils donc pas les chameaux, comment ils ont été créés, et le ciel comment il est élevé, et les montagnes comment elles sont dressées, et la terre comment elle est nivelée ? » (...)

  • L’effort des Compagnons dans la science Légiférée

    SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

    18 juillet, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Pourquoi les Compagnons faisaient autant d’effort dans la science Légiférée ?
    Ils savaient qu’il n’était pas possible qu’Allâh – Ta’âla – acceptent les actes d’adoration sans que ces derniers ne soient conformes à la Législation islamique. Ce, sur la base de la parole du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) qui dit : « Celui qui fait une chose en désaccord avec notre religion, on doit rejeter tout ce qu’il fait. » Ils étaient demandeurs d’une science Légiférée dans le but (...)

  • La description de la nuit du mérite

    Règles & fondements

    13 juillet, par Ismaïl Ibn Hâdî

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    La nuit du mérite est la nuit dans laquelle Allâh – Ta’âla – a révélé le Qor’ân sur Son Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam), et qui contient un bien qui est meilleur que mille mois en terme de bénédiction, et dans laquelle les actions pieuses y sont bénites. Celui qui la célèbre avec foi et espérance de la récompense, Allâh lui pardonne ses péchés passés. Cela n’est valable que pendant le Ramadhân. Certes Allâh – Ta’âla – a informé qu’Il y a révélé le Qor’ân, et le Qor’ân est (...)

0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42 | 49 | 56 | ... | 371


| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 / 2015©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS