Manhajulhaqq.com

 

Ibn ’Abbâs a dit : « Tous les savants mourront et les traces de la vérité disparaîtront progressivement, jusqu’à ce que le nombre des ignorants augmente. Certes, une fois les savants partis, ils œuvreront par ignorance, pratiqueront leur religion sans vérité et s’égareront du droit chemin. »

Wakî’ a dit : J’ai entendu de Soufyân ath-Thawrî : « Je ne connais pas une chose dans l’adoration, qui soit meilleure que celui qui enseigne aux gens la science. »

 

Nouveaux articles

  • Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur

    Commentaire du Noble Coran

    21 mars, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Allâh – Ta’âla – dit : « Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur. »
    SHeikh Muhammad Ibn ‘Uthaymîn (rahimahullâh) a expliqué que celui qui nourrit l’espoir de rencontrer Allâh – ‘Azza wa Djal – et croit en cela, et bien « qu’il fasse de bonnes actions » cela est une invitation simple. Veux-tu rencontrer ton Seigneur, et que ton cœur soit rempli d’espoir ? Si la situation est de (...)
     
  • L’extinction [al-Fanâ] dans le Tawhîd est de trois sortes

    SHeikh al-Islam Ibn Taymiyyah (rahimahullâh)

    8 mars, par Ismaïl Ibn Hadi

    L’extinction (al-Fanâ) de l’être peut renvoyer à trois sortes :
    La première est l’extinction religieuse légiférée que les messagers et les Livres Saints ont enseignée, consiste à s’octroyer en totalité de ce qu’Allâh n’a pas ordonné, pour accomplir ce qu’Il a ordonné. Il s’agit d’éteindre l’adoration vouée à autre que Lui, par une adoration rendue exclusivement à Allâh, d’effacer l’obéissance à autre que Lui pour une obéissance à Allâh et Son messager, d’effacer la remise confiante à autre que Lui pour une remise (...)
     
  • Ce qu’Allâh a rendu licite et illicite

    SHeikh Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân (qu’Allâh le préserve)

    6 mars, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Abû ad-Dardâ (radhiallâhu ’anhu) a dit : Ce qu’Allâh a décrété dans Son Livre licite est licite, et ce qu’Il a décrété illicite est illicite. Ce sur quoi Il a gardé le silence est un bien. Acceptez ce bien accordé d’Allâh, car certes Allâh n’oublie rien. Puis il récita : « Ton Seigneur n’oublie rien. » Rapporté par al-Bazâr, Ibn Abî Hâtim et at-Tabarânî
    Ce hadîth est comme le hadîth authentique : « Certes, ce qui est licite est clair, et ce qui est illicite est clair. Et entre eux, il (...)
     
  • L’obligation qui incombe dans l’obéissance à Allâh

    SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

    1er mars, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Ibn Taymiyyah (rahimahullâh) a dit : « L’obligation qui incombe à la personne est de suivre le Livre d’Allâh et la Sounnah. Indépendamment du fait des intérêts ou des préjudices qui peuvent en découler. »
    « Indépendamment du fait des intérêts » c’est-à-dire ce qui concerne les commandements, « ou des préjudices » c’est-à-dire ce qui concerne les interdits. L’obligation qui incombe à l’adorateur est qu’il dise : « j’ai entendu et j’ai obéi. » Cela comme ‘Aicha (radhiallâhu ‘anha) (...)
     
  • L’importance d’appartenir à la Salafiyah

    SHeikh Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân (qu’Allâh le préserve)

    27 février, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu’Allâh le préserve) a expliqué que celui qui n’appartient pas à la Salafiyah, n’est pas dans la voie des anciens pieux, même s’il dit qu’il est musulman, car il adopte par cette pensée une méthodologie qui contredit la voie des prédécesseurs. Il contredit la voie de ceux qui ont été avant et après les anciens pieux, ainsi que le dogme de pensée des prédécesseurs. Il faut délaisser ce type de propos et étudier la science bénéfique, ainsi que suivre la (...)
     
  • La voie Salafî modérée sans excès ni négligence

    SHeikh ’Abdel-’Azîz Ibn ’Abdullâh Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve)

    27 février, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    L’éminent savant et Mouftî SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdullâh Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve) a expliqué que la Salafiyah est la voie légiférée, indiquée par le Qor’ân et la Sounnah. Cette magnifique voie répond à l’ordre d’Allâh dont l’application de sa science sont ses Compagnons (qu’Allâh les agrées), qui ont reçu la religion de Muhammad (sallallahu ‘alayhi wa salam).
    La Salafiyah véridique est la voie des anciens pieux qui ont l’honneur dans la méthodologie disciplinée, dans ses (...)
     
  • Concernant le comportement du musulman à l’égard du non musulman

    SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

    25 février, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Le comportement du musulman à l’égard du non musulman, se traduit par le fait que le non musulman qui ne partage pas la même foi que le musulman, ne signifie que le musulman doit être rudimentaire dans son comportement vis-à-vis de lui, bien au contraire, il doit adopter un bon comportement envers lui, tant par la parole que par les actes. Quant à la parole, Allâh - ’Azza wa Djal - dit : « d’avoir de bonnes paroles avec les gens » et Il dit : « Allâh ne vous défend pas (...)
     

0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42 | 49 | 56 | ... | 273


| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 / 2015©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS