Manhajulhaqq.com


Abû ad-Dardâ (radhiallâhu ’anhu) a dit : « Recherchez protection auprès d’Allâh contre la crainte de l’hypocrisie. Il lui a été demandé : Ô Abâ ad-Dardâ ! mais qu’est-ce que la crainte de l’hypocrisie ? Il dit : C’est lorsque le corps semble craindre (Allâh), alors que le cœur ne Le craint pas. »
[Az-Zouhd - Ahmad Ibn Hanbal, 762]


Nouveaux articles

  • Ceux dont l’effort, dans la vie présente, s’est égaré

    SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

    24 janvier, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Allâh – Ta’âla – dit : « Ceux dont l’effort, dans la vie présente, s’est égaré, alors qu’ils s’imaginent faire le bien. » [1]
    Ce qui veut dire, que leurs efforts sont perdus et caduques dans ce bas-monde, mais eux « s’imaginent faire le bien » alors que la vérité leur a été voilée – qu’Allâh nous en préserve. Ils sont sur le faux, et pensent que le faux est la vérité. Cela est une situation que l’on retrouve souvent. Les Juifs pensent être sur la vérité, les Chrétiens pensent aussi (...)

  • Le conseil à ceux qui recherchent la science

    SHeikh ’Abdel-’Azîz ar-Râdjihî (qu’Allâh le préserve)

    23 janvier, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Le premier conseil à celui qui recherche la science est la sincérité d’intention pour Allâh. Que l’intention soit dans le but de lever l’ignorance que l’on a en soit, ensuite celle des autres. La base de l’être humain est l’ignorance. Allâh – Ta’âla – dit : « Et Allâh vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir » La science est un acte d’adoration, Allâh – Ta’âla – dit : « Sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité à part Allâh » Et Allâh – Ta’âla – (...)

  • Les Romains seront les gens les plus nombreux

    SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

    20 janvier, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    ‘Amr Ibn al-‘Âs rapporte que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « L’Heure viendra alors que les Romains seront les gens les plus nombreux. » On lui dit alors : « Fais attention à ce que tu dis ! » - « Je dis ce que j’ai entendu du Messager d’Allâh » répondit-il. Si je dis cela, c’est qu’ils possèdent quatre caractéristiques : ils sont les gens les plus clairvoyants lors d’un trouble, les plus avertis à se récupérer après avoir été touchés par un malheur, les plus (...)

  • Comment agir en période de troubles et de discordes

    SHeikh Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân (qu’Allâh le préserve)

    17 janvier, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Il faut agir dans les périodes de troubles et de discordes en s’accrochant au Livre d’Allâh et à la Sounnah de son Envoyé (sallallahu ‘alayhi wa salam). Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Vous vivrez des discordes » On lui a dit : « Mais comment sortir de ces discordes Ô Envoyé d’Allâh ? » Il répondit : « Par le Livre d’Allâh. » Certes, c’est par l’attachement au Livre d’Allâh, à la Sounnah de Son Envoyé (sallallahu ‘alayhi wa salam) et au Groupe des musulmans. (...)

  • La solution face aux discordes et aux troubles !

    SHeikh Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân (qu’Allâh le préserve)

    9 janvier, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Il n’y a pas de doute que les troubles et discordes font partie des signes de la fin des temps. Il n’y a de puissance et de force qu’en Allâh. Il est obligatoire pour le musulman d’implorer Allâh pour la protection contre des troubles qui apparaissent, et contre le fait de s’y mêler. Au contraire, il faut s’en écarter et se consacrer aux adorations. Certes, les adorations sont un effort en période de troubles, comme le hadîth où il est indiqué que c’est une forme (...)

  • La réalité des paroles de Ibn Taymiyyah sur le fait de fêter la naissance du Prophète

    SHeikh al-Islam Ibn Taymiyyah - SHeikh Ibn Uthaymîn - SHeikh Sâlih al-Fawzân

    4 janvier, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah (rahimahullâh) a dit :
    « Pour ce qui est de fêter la naissance du Prophète, cela a été innové par certaines personnes, soit comme une imitation des Chrétiens dans la célébration de la fête de la naissance de Jésus (‘Issâ), soit comme une manifestation de l’amour et de l’admiration pour le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) ; et Allâh les récompensera pour leur amour et leur effort d’interprétation, mais pas pour l’innovation commise en cet acte. (...)

  • L’adoration, l’obéissance et la rectitude dans la religion

    SHeikh ’Abdel-’Azîz ar-Râdjihî (qu’Allâh le préserve)

    3 janvier, par Ismaïl Ibn Hadi

    BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
    Ibn Taymiyyah (rahimahullâh) a dit : « L’adoration, l’obéissance, la rectitude dans la religion et l’attachement à la voie de la droiture et ce qui est similaire en terme d’appellation, ont tous une seule et même signification, qui est de ne vouer son adoration qu’à Allâh. »
    Dans une invocation, ‘Oumar (radhiallâhu ‘anhu) a dit : « Ô mon Seigneur ! Accorde moi que mes actions soient toutes sincères, et qu’elles te soient sincèrement destinées, et ne m’en prive rien de cela. » (...)

0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42 | 49 | 56 | ... | 217


| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

2003 / 2015©Copyright - Manhajulhaqq.com | TOUS DROITS RÉSERVÉS